La recette du dimanche : wok !

La tendance est au wok, même en restauration rapide. Ceux qui n’ont pas de cantine connaissent sans doute la peine qu’on a parfois à trouver un endroit pour déjeuner. En fait, le plus difficile n’est pas de trouver de quoi manger, c’est de varier ses repas.

Autrement on finit par tomber dans la routile du steack frites en brasserie.

Du coup l’offre de restauration rapide se diversifie. On connaît l’éternel traiteur asiatique, mais il y a aussi le spécialiste en wok.

Le wok, c’est comme le tajine. Cela désigne plus un mode de cuisson et un récipient, plutôt qu’un plat en particulier.

On y met ce qu’on veut, seul caractéristique : feu vif, légumes croquants, sauce.

Et rien de plus simple !

Il vous suffit d’avoir une grande poêle, des légumes. On peut accompagner le plat de riz ou bien de nouilles. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui. Il y en a plusieurs types, mais je vous les présenterai précisément dans un autre billet.

La recette est simple : tout ce qu’on aime dans une poêle. Si vous avez un wok, c’est mieux. Si vous n’en avez pas, ce n’est pas ce qui va gâcher le plat ! Vous pouvez mettre réellement tout ce que vous voulez : viande, aromates, légumes… c’est au choix !

Il y a tout de même quelques conditions afin de conserver une note asiatique :

  • faire dorer de l’aïl coupé en petits dés dans la poêle avant d’y ajouter quoi que ce soit,
  • la cuisson se fait avec un peu d’huile végétal,
  • le feu doit être très vif, il ne s’agit pas de cuire lentement,
  • les légumes sont à peine cuit et gardent leur croquant,
  • les légumes sont cuits successivement, mélangés dans le même wok, et remués très souvent,
  • la viande est coupée en petites tranches et ajoutée après les légumes,
  • les nouilles (s’il y en a) sont cuites à part et réchauffées ensuite au milieu des légumes.

En ce qui concerne la sauce, j’ai cette fois-ci opté pour un mélange sauce soja et sauce aux huîtres et un peu de sucre. Si vous voulez une sauce un peu épaisse, mélangez la sauce aux huîtres avec de l’eau, du sel, de la farine, un peu de sucre.

Je me rends compte que je suis incapable de vous donner une recette de manière traditionnelle : ingrédients, technique, conseils…

C’est que je n’ai pas appris à cuisiner avec des recettes ! Mais en regardant ma chère maman. Tout se fait à l’oeil et surtout au goût. On n’hésite jamais à goûter ce qu’on fait au cours de la préparation. C’est ma grande règle à moi pour réussir à mes plats (et ma grande excuse pour grignoter).

Aujourd’hui j’ai préparé des nouilles sautées avec des légumes (pousses de soja, carottes) cuits façon wok et du porc. Pour aromatiser le tout, j’ai pris une échalote et de la ciboulette fraîche hachée.

Dernier détail, pour la fraîcheur, servez ce plat avec des tranches de concombre ! Ce n’est pas grand chose mais cela fait la différence !

La semaine prochaine, nous verrons de l’octopode séché et frit. Définition de la chose étrange, mode de cuisson et comment on en mange.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

3 commentaires

  1. Miam un plat fait au wok, c’est tout bête pourtant mais délicieux, suffit de prendre des ingrédients qui cuisent vite. Ce que je fais c’est qu’en fin de cuisson, avant que les nouilles soit prêtes, je rajoute un peu de bouillon et comme ça j’ai une sorte de soupe « ramen »! Merci de me rappeller l’idée du wok!

  2. hummmm;;;J’aime ça le WOK, la cuisson rapide, petit exotisme dans nos assiettes, de la couleur des épices…on voyage le nez au dessus de son wok !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *