Latkes : galettes de pommes de terre

Les latkes sont tout simplement des galettes de pommes de terre. Aux États-Unis elles sont d’abord connues pour être un plat traditionnel juif qu’on déguste lors de la célébration de annouca. Elles se dégustent souvent avec une sauce de pomme (de la compote en fait) et/ou avec une crème.
J’ai donc comparer plusieurs recettes d’Internet pour, comme d’habitude, improviser la mienne.

Les personnes qui me suivent régulièrement connaissent sans doute mon fort intérêt pour tout ce qui concerne la nourriture. Ainsi vous pouvez constater un fort taux de photos de plats sur mon compte Tumblr et de grandes réflexions sur ce que je vais bien pouvoir préparer sur Twitter. Je fais d’ailleurs partie de ces personnes qui prennent presque tout ce qu’ils mangent en photo.

En terme culinaire, je fonctionne par période. En ce moment je suis à mi-chemin entre plats asiatiques et les plats américains (je généralise à « asiatique » pour désigner mes expériences japo-sino-khmères). C’est certes très différent, mais il faut au moins ça pour satisfaire mon appétit vorace. La diversité, c’est la clé.

Dans la série des plats américains, j’ai découvert sur la chaîne Youtube Working Class Foodies les latkes. Au passage j’adore les émissions de cuisine américaine, ils ont l’art de rendre les recettes accessible grâce à des plans subjectifs. On est loin du snobisme distancié de notre gastronomie française.

Les latkes sont tout simplement des galettes de pommes de terre. Aux États-Unis elles sont d’abord connues pour être un plat traditionnel juif qu’on déguste lors de la célébration de annouca. Elles se dégustent souvent avec une sauce de pomme (de la compote en fait) et/ou avec une crème.

J’ai donc comparer plusieurs recettes d’Internet pour, comme d’habitude, improviser la mienne.

Recette

Voici donc mes doses pour deux personnes (mon cobaye gustatif et moi) :

  • 4 pommes de terre moyennes
  • 1 oeuf
  • 1/2 oignons
  • 1 cuillère à soupe de farine.

Le principe est de raper les pommes de terre, d’ajouter un oeuf, de l’oignon coupé en fine tranche et de la farine. Tu mélanges le tout.

Notons que j’ai été surprise par la facilité avec laquelle j’ai rapé les pommes de terre. C’est loin d’être aussi dur que de raper des carottes. Par ailleurs une fois la pomme de terre rapé, essayez de retirer le jus qu’elle a donné au maximum.

Ensuite, tu fais frire tes galettes dans une poêle avec un peu d’huile.

Et voilà ! Croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur. :)

L’émission de Working Class Foodies

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

5 commentaires

  1. Je commence de plus en plus à me dire qu’on devrait faire une pétition contre les sites qui parlent de bouffe sur Internet, c’est de la torture mentale !

  2. Je tombe sur ta recette longtemps après la publication de ton billet, mais… j’ai toujours le même problème avec les latkes : je trouve que mes patates, à l’intérieur de la galette, ne sont pas assez cuites. Donc voilà, si toi ou quelqu’un d’autre a un conseil à me donner, je prends ! Merci d’avance !

  3. @BiÔna :
    Bonjour ! :)
    Peux-être ta galette est-elle trop épaisse ? Ou alors trop dense. Pour l’instant je ne vois que cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *