Teeling Whiskey, l’esprit de Dublin à visiter et à sentir

Avant d’entrer dans la distillerie Teeling, je n’avais jamais bu de whiskey. D’ailleurs, on écrit bien « whiskey » avec un « e », c’est la marque du breuvage irlandais !

Située en centre-ville, la distillerie Teeling est la première à faire son retour dans le quartier des Liberties. Autrefois, il y avait de nombreuses distilleries ici, qui ont au fur et à mesure quitté les murs de la capitale irlandaise pour des raisons économiques et parfois sanitaires. Un mythe circule narrant l’histoire de personnes ivres par le simple fait de se déplacer dans le quartier. Les Liberties était une zone qui portait bien son nom, aujourd’hui cette partie de Dublin conserve encore son côté alternatif.

Visite de la distillerie Teeling

Les visites sont toutes guidées, et démarrent au rez-de-chaussée dans une petite zone musée où l’on peut patienter tout en se documentant. Nous étions accompagnés de la splendide Fran, super guide si tu veux mon avis. Il vaut mieux comprendre l’anglais pour assister à cette visite. Les différents formats de visite se font selon la formule dégustation que l’on apprécie à la fin. Pour ma part, j’avais opté pour le Trinity Testing… pas mal pour quelqu’un qui n’avait jamais bu de whiskey avant ?

Durant la visite, l’on apprend que Teeling s’est réimplanté dans Dublin à l’initiative de deux frères héritiers de cette maison. La réouverture de la distillerie à Dublin marque la première réouverture d’un tel établissement dans la ville depuis plus d’un siècle. Un véritable évènement !

L’économie du whiskey très profitable a subi plusieurs chutes, à la suite de la prohibition aux États-Unis, et l’indépendance de l’Irlande vis-à-vis du Royaume-Uni. Ces évènements politiques ont eu un impact immense sur l’industrie des spiritueux, puisque les USA et le Royaume-Unis étaient les deux principaux territoires où le whiskey était exporté.

Une visite pleine de senteurs

J’ai été particulièrement impressionnée par le parfum qui se dégage. Cela sentait incroyablement bon !

Nous sommes ici loin de l’ambiance du Guiness Storehouse, car même si l’ensemble est prévu pour les visites, nous visitons bel et bien la vraie distillerie.

D’ailleurs, j’y ai appris qu’au début le whiskey n’est pas très différent de la bière, puisque l’on mélange des céréales à de l’eau pour obtenir une fermentation. C’est bien l’action de distiller qui crée le whiskey. Encore une affaire de famille ici, car les trois alambics (géants) portent les noms des filles de Jack Teeling : Alison, Natalie, Rebecca.

Dégustations !

Note le fameux jeu de mot « Spirit of Dublin », car « spirits » désigne à la fois l’esprit et les spiritueux.

La visite de la distillerie Teeling à Dublon est l’occasion de découvrir et de ressentir le mode de fabrication du whiskey. À la fin, une dégustation est proposée, toujours en fonction de la formule choisie. Si jamais tu as un doute parce que tu as déjà trop respiré de vapeurs, un bracelet t’es donné à l’arrivée pour te rafraîchir la mémoire.

Bien sûr, le guide nous donne ses astuces pour goûter le whiskey.

Note : Il y a également une boutique, une caféteria et un bar à l’intérieur pour goûter d’autres breuvages et se restaurer.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *