Se perdre dans la gare

Photo-s du vendredi : La sortie s’il-vous-plaît !!!

Globalement, je passe 2 heures par jour dans les transports, soit 10 heures par semaine.

Je trouve cela… beaucoup. C’est équivalent à une journée où je pourrais aller me ballader dans les bois pour croquer des arbres et photographier les rayons du soleil qui s’infiltrent entre les feuilles.

Mais non, je suis en banlieue parisienne et je prends un Transilien.

C’est là que j’ai réalisé, que contrairement à Nantes, le réseau de transport francilien constituait une véritable ville. Bon, okay ce n’est pas une nouveauté, mais prendre vraiment conscience de cette fourmilière humaine qui grouille…

Au final oui, c’est vraiment une fourmilière. Tous ces gens qui globalement prennent mécaniquement des trajets à travers des escaliers mécaniques, des ascenseurs mécaniques, des wagons mécaniques… Des milliers d’automates qui disent “pardon” quand ils bousculent quelqu’un… Enfin il y a aussi le modèle “automate connard 2.0”, celui là a été spécialement conçu pour nous emmerder.

Cf. mon billet sur la femme la plus méchante du monde.

Alors qu’à Nantes, métropole disposant du tramway, du busway du navibus et du bus, le réseau de transports en communs est totalement intégré à la ville. Au sens où il fonctionne AVEC la ville et non pas en parallèle.

C’était la minute de questionnement existencielle.

Bonne journée.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.