Que signifie : « Je n’ai pas le temps » ?

Dans une vie normale, soit une vie qui ressemble à celle de beaucoup de personnes, on a beaucoup de temps. Pourtant, ce sont souvent ces personnes qui disent « Je n’ai pas le temps ».

Cette réponse, je l’ai plus ou moins utilisée aussi dans de nombreux moments. C’est une expression qui était là pour m’excuser de quelque chose que je n’avais pas fait, et que je devais faire. Du moins, c’était quelque chose qu’on estimait bon que je fasse et j’étais souvent assez d’accord avec cela.

Je n’ai pas le temps, est une expression toute faite qui sert à justifier de ne pas tenir une résolution : se mettre au sport, manger moins de féculents, s’acheter une nouvelle paire de chaussures, aller chez le coiffeur, consacrer plus de temps à un loisir.

En ce sens, ce billet est une réflexion que j’ai eu en ré-entendant plusieurs personnes me dire en moins de 3 semaines que j’étais plutôt hyperactive. Ces déclarations m’ont effrayées car j’ai réalisé un travail sur moi long et douloureux pour réussir à me concentrer réellement sur des choses que j’aime et qui sont importantes pour moi. Faire beaucoup de choses, c’est très bien pour communiquer une bonne image de soi. Les gens aiment voir quelqu’un comme étant une réincarnation du stakhanovisme. Elle en devient admirable et un peu surhumaine de faire toutes ces choses dont Je n’ai pas le temps.

Il est vrai qu’on peut ne pas avoir le temps. On peut avoir des plages horaires bloquées, des occupations prioritaires. Et c’est là dedans que réside la vraie signification de Je n’ai pas le temps. À elle seule, cette phrase simple, résume souvent toute un enchevêtrement de faits qu’on ne souhaite pas toujours exposer, ou qu’on ne comprend pas bien. Très souvent, elle se réfère simplement à : J’ai d’autres priorités.

Mais pourquoi ne pas le dire directement ? Pourquoi dit-on Je n’ai pas le temps ?

Il peut y avoir une culpabilité. Oui j’aurais du le faire, mais je ne l’ai pas fait, je n’y ai pas consacré de temps. Alors lorsque le fait de ne pas être retourné faire du footing vient du choix de ne pas y avoir consacré 1 heure de sa journée, il est plus facile pour soi de se dire que le temps manquait. Syphaïwong BayL’interlocuteur ne peut quant à lui ne pas y faire grand chose. Effectivement s’il manquait de temps, on ne pouvait pas l’inventer, il n’y a que 24 heures dans une journée et il faut bien dormir aussi.

Le temps, il s’apprivoise. De mon côté quand j’ai du temps, en vacances, c’est là que je fais le moins de choses car j’ai peut-être trop appris à compenser des temps courts de disponibilités, jusqu’à ne pas savoir m’organiser lorsque je suis entièrement disponible. C’est cette idée qui m’avait d’ailleurs inspirée mon billet Le mois le plus court.

Et simplement, on peut aussi ne pas comprendre cette notion. Mettre une priorité sur quelque chose d’autre, c’est possible. Ce n’est pas scandaleux. Je n’ai pas le temps, est une réponse pour que les autres nous excusent, mais c’est surtout une phrase pour s’excuser auprès de soi-même plutôt que d’accepter simplement qu’on a fait le choix de faire autre chose.

 

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

9 commentaires

  1. C’est un très bel article que cette histoire d’on n’a pas le temps. Et du temps justement il en faut pour réaliser que non ça n’est pas le temps qui manque mais ce fameux choix mêlé d’ordre de priorité qui nous fait tant défaut.

  2. Dire je n’ai pas le temps, c’est un peu un mensonge qu’on se fait à soi-même je crois. Je suis à peu près sure que dans 95% des cas où je dis ça, on aurait pu remplacer par « j’ai d’autres priorités » comme tu dis, ou plus simplement par « je n’avais pas envie ».
    Mais comme « ça fait mieux » d’être overbooké que mou du genou, dire que j’ai pas le temps vient plus vite. Alors qu’en fait, c’est juste que je n’ai pas envie (même si c’est important à mes yeux).

  3. Après je dirais que en plus des priorités, il y a des contraintes (faire de la trompette à 1h du matin ça le fait pas, et si on a un cours de sport 2 fois par semaine de 19h30 à 21h30 c’est difficile de caser autre chose à ce moment-là).
    En plus on a en général un travail, et il faut manger de temps en temps, et les gens aiment bien faire un peu de ménage et tout ça (même si c’est une question de priorité, arrivé à un moment y’a plus le choix).
    Après les priorités c’est ça qui va jouer. Certains aiment se mettre à plein de choses sans vraiment les finir, d’autre préfèrent se mettre à fond à dans leurs activités.
    Du coup quand on dit « j’ai pas le temps », pour moi c’est surtout « j’ai pas le temps (de tout faire) ». Et donc non, aller voir un concert de musique électro-acoustique expérimentale un mardi soir à l’autre bout de la france ça sera sans moi ;)

  4. Mon boss m’a dit, quelque part en 2003 qu’il valait mieux dire : « je n’ai pas PRIS le temps », plutôt que ne pas « avoir » le temps. C’est pas faux d’un côté.

    Pas moments, j’aimerais dire (souvent en fait), « je n’ai pas envie », mais à la différence de ce que dit Mnêmosunê, je ne le dis pas pour me donner l’air de… mais surtout pour ménager l’interlocuteur, éviter de le vexer en lui montrant mon total manque d’intérêt sur son idée, alors je n’ai « pas trop le temps » :D

  5. « Je n’ai pas le temps » signifie parfois « Je ne sais pas gérer mes priorités et je dit « Oui » à tout ». C’est dommage mais ça arrive.

  6. c’est surtout la réponse que font les gens pour ne pas s’interroger sur leur propre gestion du temps… ou pour sous-entendre que toi tu en as plus (étant free-lance, beaucoup de mes potes s’imaginent que j’ai plus de temps libre, d’où la disponibilité plus grande à entretenir un blog/un jardin/des abdos …)
    (n’empeche, j’ai pas eu le temps pour de vrai de te joindre quand j’étais à paris… on a eu un souci de clé et failli etre à la rue pour commencer, là-dessus j’ai écumé les boutiques canon pour faire réparer mon appareil photo cassé (snif) et meme pas eu le temps de voir les gens que j’aurais voulu voir) (mais ce n’est que partie remise!)

  7. Bonjour a tous et bonjour a toi Uty !!

    (Grande inspiration) Mmm….que dire de plus, rien a dire.
    Je suis tombé amoureux du texte « Je n’ai pas le temps » et partage entièrement cet avis. ^^’

    Continue d’écrire encore et encore….

  8. « Je n’ai pas le temps »..humm.. dans la mesure ou c’est l’autre qui t’impose sa propre vision de comment tu dois gérer ta vie je pense que c’est la manière la plus approprié pour ne pas lui dire « tu me fais chier » et ainsi éviter le conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *