Pourquoi Paulette Magazine m’a un peu déçue ?

Je pense avoir porté beaucoup trop d’espoir dans Paulette Magazine.

En effet, le concept du magazine collaboratif écrit par des personnes pas forcément journaliste et donc indépendamment des vagues de communiqués de presse… est un bon concept. C’est même une assez bonne expérimentation de ce que peut donner un média écrit pour soi-même.

Finalement, la démarche de Paulette Magazine est certes de diffuser des contenus qui devraient correspondre aux femmes d’aujourd’hui, mais il peut aussi y avoir l’effet pervers de ne correspondre qu’aux personnes qui écrivent.

Je ne me suis pas reconnue

Pourtant, je pense être de mon temps en terme d’activités de loisirs, de pratiques culturelles. Je suis même un petit peu à la mode en ce qui concerne les fringues (un peu, j’assume pas). Alors qu’est-ce qui a cloché avec Paulette Magazine ? Pourquoi est-ce que je n’ai pas juste adoré ?

En fait, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé le magazine. Je reconnais qu’il est très bien édité, la mise en page est agréable et même créative. La conception du magazine même est assez belle avec ses vernis sélectifs et ses jolis typos, ses illustrations et ses motifs.

Alors pourquoi ?

Parce que j’ai trouvé tout le contenu terriblement (et tristement) homogène. Les filles se ressemblent toutes, elles sont toutes de la même tranche d’âge.

Les photos ont toutes une allure de filtre vintage. C’est certes ce qui plaît en ce moment, mais est-on obligé d’en faire 144 pages ?

J’ai hâte de recevoir le numéro 2, j’espère que, moi jeune femme d’aujourd’hui, je m’y reconnaitrais un peu plus.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

12 commentaires

  1. D’ailleurs, il n’y avait pas eu un mag l’an dernier qui est sorti dont on ne parle plus? Je pense que Paulette mag est trop à l’image des blogs. C’est une copie d’écran sur papier. L’équipe ne peut que s’améliorer!!!

  2. @ Sparkle : oui, d’ailleurs il s’appelait comment ce magazine ?
    En espérant que les futurs numéros de Paulette Magazine soient plus diversifiés. :)

  3. Tout à fait d’accord avec toi et Sparkle, j’ai été un peu déçue par le contenu homogène et j’avais juste l’impression de lire des blogs sur papier… :/

  4. ah la dureté du métier ! difficile de surprendre sur une centaine de pages … en même temps je crois que les lectrices sont de plus en plus exigeantes car elles savent en faire plus toute seules ;-)

  5. Le mag s’appelait Les Pétroleuses je crois.
    Je n’avais pas eu le temps de l’acheter.

    Paulette je n’ai pas testé, tu n’es pas la seule à qui cela n’a pas vraiment plu.
    Pour ma part rien que de lire cela, je me serais tout aussi lointaine de ses filles que celles de Cosmo & co.

    Dommage.

  6. Oui c’était bien les Pétroleuses. Le concept était intéressant mais ça partait dans tous les sens. Et la maquette était vraiment pas terrible.

  7. AH je me sens nettement moins seule tou d’un coup.

    Je n’ai pas véritablement accroché et pourtant je suis incapable de dire ce qui ne va pas pour moi et ce qui m’a manqué dans ce nouveau magazine mais je me dis que ce n’était que le numéro 1. Laissons les numéros suivants nous convaincre !

  8. je crois que je préfère leur site au magazine, je trouve que les deux ne se ressemblent pas bizarrement. Peut êtr eplus de diversité sur le site. Après les photos filtre vintage, moi j’aime bien par contre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *