La nouvelle version de OmmWriter, pour écrire de façon zen

OmmWriter est une application déjà connue dans le domaine des aides pour l’écriture. Son objectif est d’apporter une interface minimaliste pour permettre de se concentrer de façon exclusive sur ce que l’on écrit. Mieux, OmmWriter promet de simplifier la venue des mots, par une ambiance visuelle et sonore zen.

OmmWriter a mis en ligne très récemment une nouvelle version, la version « Gaia », que je vous présente ici.

Des outils de mise en forme

Ce n’est pas un traitement de texte, c’est plutôt un éditeur de texte ultra-simplifié où l’on peut mettre des éléments en italique, en gras, et faire des listes. En quelques mots, OmmWriter n’est pas fait pour la production de document, il est pensé pour la production de textes. Et c’est là que se trouve toute la nuance.

Une expérience complète

Dès l’entrée dans l’application, une fenêtre nous conseille d’enfiler ses écouteurs ou son casque pour profiter pleinement des avantages de OmmWriter. Il s’agit de créer une bulle autour de soi, se mettre presque dans un état méditatif pour que l’esprit puisse libérer ce qu’il a à raconter, et que nos petits doigts tapent sur le clavier en produisant des sons étouffés. On est alors porté par le rythme de sa propre écriture, comme lorsque l’on écoute sa propre respiration pour s’offrir des instants de calme.

Tout est personnalisable, le son des touches de son clavier, l’ambiance sonore, le fond d’écran. En ce qui concerne ce dernier élément, ce sont des ambiances plutôt douces, qui préservent peut-être un peu les yeux en ne créant pas de trop gros contrastes entre les caractères le reste de l’écran. Bien sûr, lorsque l’application est lancée, elle se met en plein écran pour que l’activité d’écriture soit exclusive.

En ce qui concerne les ambiances sonores, moi qui utilise déjà Noisli, j’ai retrouvé quelques sons qui me plaisaient, faits d’ambiances naturelles et de bruitages réels.

Gérer ses textes

J’aime le fait que OmmWriter donne accès de façon très facile à son répertoire pour accéder aux fichiers *.omm que l’on sauvegarde. Cependant une nouvelle fonctionnalité est apparue, et elle est plutôt la bienvenue. Il s’agit de pouvoir exporter les écrits dans d’autres formats comme le *.pdf ou le *.doc. Utile si l’on veut pouvoir faire relire quelques morceaux de textes à une tierce personne !

Mon usage

Je pense que je vais utiliser OmmWriter, mais pour des moments très spécifiques. En effet, je rédige beaucoup dans le cadre de mon travail, j’ai cependant besoin de consulter un certain nombre d’informations à la fois pour la plupart de mes tâches. Une interface comme OmmWriter est relativement contraignante dans ces cas là, cas dès que l’on quitte l’application pour vérifier une donnée, alors l’ambiance sonore se coupe en ce qui concerne la version Mac OS. Mais cela n’est pas un reproche, car je pense que OmmWriter est vraiment conçu et pensé pour que l’on se concentre de façon exclusive sur l’écriture. OmmWriter serait donc une application qui aide à écrire, et non pas à rédiger.

Connais-tu cette application ? L’as-tu testée dans cette version ou une autre ? Dis-moi !

 

 

Écrit par

Je suis tombée amoureuse de la culture visuelle à la fac, lorsque j'ai découvert l'histoire de la photographie et son rôle social. Cela m'a inspiré ce blog que je tiens depuis 2009 pour partager mes découvertes avec vous.

Laisser un commentaire