Ne m’offrez pas d’objets pour Noël : idée cadeau qui ne prendra pas la poussière

La période des fêtes de fin d’année arrive à grands pas, et démarre la traditionnelle question de ce que l’on veut pour Noël, ce dont on aurait besoin, et de quoi on aurait envie. Offrir un cadeau est un très beau geste. Dans le don, il y a une petite part de sacrifice car c’est un budget ou un temps utilisé de façon totalement altruiste, que l’on aurait pu utiliser autrement. Depuis plusieurs années, je me rends compte que je ne veux rien pour Noël. 

article sponsorisé

La hantise de l’accumulation

La succession de déménagements où je n’ai fait que transporter des objets, que je n’ai touché que pour les déménager, m’a quelque peu marquée. Ce sont souvent des cadeaux, que j’ai plus gardé pour ne contrarier personne, que pour une véritable valeur sentimentale.

L’encombrement est pour moi une véritable source de stress. C’est difficile, car je suis pas si ordonnée que ça, mais j’ai besoin d’espace pour penser et être créative. Or, si je commence à voir ou penser à un désordre, cela me perturbe et je n’arrive pas à me concentrer ce qui important pour moi.

Je limite donc également mes achats. Le shopping n’est pas du tout un loisir pour moi, au contraire, il est source de problèmes car si ce que j’achète n’a pas un apport dans ma vie, alors il finit dans le tas des « trucs que j’ai au cas où et je ne sais pas vraiment pourquoi mais quand même ». J’ai fini par faire la différence entre le besoin et l’envie.

Offrez des expériences à vivre

Il y a quelques temps encore, j’avais une espèce de jugement sur les boîtes comme Smartbox.fr qui permettent d’offrir à quelqu’un une prestation. Il est vrai que le bon d’achat est un cadeau peut-être trop facile. J’ai pourtant changé d’avis sur les coffrets cadeaux. En effet, je me suis rendue compte que j’offrais volontiers ce type de cadeau, même si j’organise parfois moi-même les choses. Ainsi j’aime inviter au restaurant la personne dont c’est l’anniversaire, ou lui offrir un week-end original en ce qui concerne mon conjoint.

Plutôt que de donner une babiole pas toujours apprécié à sa juste valeur, pourquoi ne pas permettre à la personne que l’on apprécie de vivre une expérience originale ? Dans ma vie agitée, j’ai réalisé que le vrai luxe, est souvent celui du temps. Le temps disponible pour simplement profiter du moment, sans tracas, découvrir et ouvrir son esprit. 

Ne pas vouloir de cadeau n’est pas un rejet du geste de l’autre

Il arrive que cela soit beaucoup plus un plaisir d’offrir, qu’un plaisir de recevoir. On dit également qu’il est impoli de refuser un cadeau. C’est sans doute vrai, j’invite cela dit à prendre du recul sur la question. 

A-t-on vraiment envie d’offrir un cadeau qui ne fait pas plaisir à son destinataire ? En s’adaptant à lui, on peut se rendre compte que le cadeau que l’on a acheté, est parfois plus un cadeau pour soi-même. Projeter ses propres envies dans celle de l’autre n’est pas toujours une bonne idée, et cela peut même être une source de déception mutuelle. 

Alors si je te dis que je ne veux pas de cadeau, ou que je veux un cadeau utile, ne te vexe pas ! 

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *