Intermède sous les arbres

Les arbres ! Se promener dans les bois, sentir le craquement des feuilles sous ses pieds, et écouter le son de la forêt. Cette dernière est loin d’être silencieuse. Au contraire, elle est pleine de vie. Mon écoute actuelle du livre La vie secrète des arbres dans sa version audio ne fait que confirmer ma passion pour la forêt.

Lorsque j’étais enfant, je voyais la forêt depuis ma fenêtre. Nous n’avions pas de rideau, ni de volet à ce moment, et je me rappelle encore de la silhouette des hautes branches. J’en avais même un peu peur, car elles m’évoquaient des êtres vivants que je ne pouvais comprendre, mais qui semblant pourtant dire beaucoup de choses. J’ai eu peur de la forêt, puis je l’ai adoré. Mes cauchemars d’enfant étaient habités par des évènements terribles à l’intérieur de la maison familiale, et je fuyais alors vers les arbres. Ils étaient toujours une source de réconfort.

Entrer dans une forêt, c’est comme si la nature me prenait dans ses bras et me disait que tout irait bien.

Mappy en chill

Aujourd’hui je cherche toujours les forêts. Mon arrivée à Reims était triste au début, car je ne retrouvais pas cette proximité avec les bois, comme je l’avais dans mon enfance puis en habitant à Vincennes. Heureusement, le vélo permet de s’évader rapidement, et le Parc Naturel de la Montagne de Reims est vraiment un endroit agréable.

Il y a quelques années de cela, nous étions partis un week-end dans un Camping Huttopia à Rambouillet (Yvelines). C’est une expérience que nous avons récemment renouvelé dans les Vosges, sur le site de Wattwiller.

Vue sur notre tente avec sa terrasse

Pour nous qui n’avons pas envie d’investir dans du matériel de camping, c’est une bonne façon de s’aérer. Je partais souvent camper avec mes parents, un air de nostalgie. Je suis surtout fane des tentes aménagées, avec tout le nécessaire pour passer un séjour confortable. Là j’avais même une salle de bain et 3 lits, solution sympathique pour les familles !

On est donc dehors, dans la forêt, avec les avantages d’un camping (les piscines, un espace de vie, des loisirs et activités à proximité).

En plus le Camping Huttopia se trouve directement à côté de la route pour rejoindre le Col du Grand Ballon d’Alsace. Un bon point de chute pour cyslistes ! 

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *