Huiles essentielles, Hokusai, et Li Kunwu, les lectures de février

J’ai assez de difficultés à lire des romans en ce moment. Peut-être est-ce juste une difficulté temporaire à me concentrer. Alors je me reporte vers des choses moins fatigantes pour moi. Mais c’est plus simple pour moi juste en apparence. Je crois lire quelque chose de léger, et en fait je me surprends à trouver quelque chose de tout à fait passionnant et qui me demande tout autant de concentration. Parmi mes lectures du moment, trois livres assez différents l’un de l’autre mais pas moins intéressants !

Huiles essentielles, mode d’emploi

Avoir beaucoup d’activités, ce n’est pas forcément très contraignant tant qu’on arrive à bien récupérer. Il y a quelques détails dans mon quotidien qui font que j’arrive à mieux gérer les choses. Je me demande parfois si c’est réel ou psychologique, mais dans tous les cas cela me fait plutôt du bien. Parmi elles, ce sont les huiles essentielles. Je suis quelqu’un de très sensible aux odeurs. Par exemple s’il y a de huile d’olive dans un plat, je le sens même en petite quantité. Et lorsqu’il y a une odeur non appropriée à l’heure du coucher, je n’arrive pas à dormir… Alors plutôt que de prendre cela du mauvais côté, je me suis dit que cela pourrait être un atout. C’est à ce moment que j’ai commencé à m’intéresser aux propriétés des huiles essentielles et à l’aromathérapie en général. Je ne sais pas trop si j’y crois, je sais juste qu’il y a quelques petites choses que j’ai constaté, et qui me font effectivement du bien. L’eucalyptus m’aide réellement à mieux respirer, la menthe poivrée a réellement fait fuir les moucherons de ma cuisine, et j’ai le sentiment que la mandarine me détend. Alors pourquoi pas tenter d’aller plus loin ?

> Sylvie Hapikian, Huiles essentielles, mode d’emploi, Nature & Découvertes

Hokusai

pages-hokusai-geo-art

Sans vraiment exagérer, il y a bien une exposition par an au sujet de Hokusai à Paris. Je n’ai malheureusement pas pu aller à la grande exposition qui eut lieu récemment au Grand Palais. Fort heureusement je suis tombée sur ce GEO Art, un format hors série qui est quasiment un livre, du magazine GEO. Consacré à Hokusai, il présente de manière très globale son oeuvre tant au niveau du contexte historique, de son style, que de son influence sur d’autres courants. Moi qui n’y connais pas grand chose, je trouve que c’est une bonne manière de commencer à aborder le sujet. Je verrai après si j’ai envie de plus me renseigner !
Surtout, ce GEO Art dispose dispose de grandes illustrations très bien imprimées. Le papier est glacé mais pas trop, on profite d’autant plus des images présentées.

> GEO Art, Hokusai, ed. Prisma Média

Li Kunwu, Empreintes

likunwu-empreintes

Frustrée que mon libraire n’ait plus Une vie chinoise de Li Kunwu, découvert et rencontré lors d’une exposition lui étant consacré au musée Cernuschi, je me suis rabattue sur Empreintes paru en 2014 en France. Je ne savais pas réellement à quoi m’attendre. Bien que j’avais déjà vu et apprécié ses dessins, je n’étais pas sûre d’apprécier tout autant le récit de ses bandes-dessinées. Moi qui ai un peu de mal avec le format comic strip par moment, je fus satisfaite d’avoir quasiment un roman graphique. Les images se lisent, elles ne sont pas dans une description d’action mais réellement comme des tableaux indépendants les uns des autres, chacun racontant déjà sa propre histoire. Je me surprends ainsi à passer beaucoup de temps à le lire, car j’observe également les scènes présentées dans les vignettes pour former à elles seules comme une histoire indépendante mais complémentaire à ce qu’on lit dans les bulles.
Empreintes est une réflexion sur la culture chinoise, ce qu’elle a de si spécifique et paradoxal car cette société à la fois extrêmement traditionnelle, avec ses ethnies et ses folklores, se révèle croître économiquement jusqu’à faire pâlir quelques marchés occidentaux. À lire !

> Li Kunwu, Empreintes, éd. Kana, 2014

Et vos lectures du moment ? :-)

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

6 commentaires

  1. Surtout qu’il parait qu’il était difficile de voir toutes les œuvres exposées pour l’expo du Grand Palais, donc ce peut être un bon moyen de mieux les admirer et les comprendre!

  2. L »HE de Ravintsara est assez efficace pour bloquer les débuts de rhumes, seule ou en mélange. Par contre c’est infect et il faut l’avaler.

  3. @Anne : Oui finalement on m’a beaucoup dit que ce n’était pas très documenté non plus comme expo.
    @Happy Ever After : Je prends note ! :) Je l’ai vu en librairie, mais j’ai eu peur qu’il y ait « trop » d’infos, oui c’est un peu bête.
    @Mademoisellevi : C’est un peu magique effectivement quand on y pense !
    @Olivier : Apparemment on peut acheter des comprimés neutres pour mettre l’huile essentielle dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *