Hips ! La brasserie du 4e brasseur mondial

Parmi les lieux à visiter absolument lorsqu’on est de passage à Copenhague, c’est sans aucun doute les brasseries Carlsberg. Lorsqu’on a déjà visité une brasserie, on peut trouver cela un peu lassant de revoir les mêmes plantes, les mêmes procédés de fabrication. De toute façon, ce n’est pas lors d’une visite de ce type qu’on apprendra des secrets !
Mais la brasserie Carlsberg vaut tout de même la peine, et cela pour plusieurs raisons : son architecture, son histoire, son jardin de sculptures (y a même un Rodin), et la Dark Lager.
Je pourrais aussi dire que la cafétéria est géniale mais c’est peut-être un peu trop hors contexte. Cela dit, c’est le seul endroit où vous pourrez voir à la pression la Dark Lager, la plus ancienne recette de bière du groupe Carlsberg disponible à la vente depuis 1854.

Un des laboratoires de recherche du groupe Carlsberg

L’histoire du groupe et de la famille Jacobsen sur chaque pierre

Carl Jacobsen, fils du fondateur Jacob Christian Jacobsen, était un homme réellement passionné par l’art. C’est à lui qu’on doit le magnifique musée Ny Carlsberg Glyptotek. Il fut également initiateur en 1909 d’un monument extrêmement célèbre au Danemark : la statue de la petite sirène.

Les usines Carlsberg reflètent tout à fait le tempérament de Carl Jacobsen. Lorsqu’on a visité la Glyptotek, on est peu étonné de voir une telle concentration de références mythologiques au mètre carré. Le quartier – c’est tellement vaste, appelons cela un quartier – qui abrite les usines Carlsberg se présentent quasiment comme un album de famille. Tout est référence, même les rues. Ainsi la rue Louis Pasteur fait-elle directement référence à la collaboration entre le docteur Emil Hansen et Louis Pasteur qui travaillèrent au laboratoire Carlsberg pour trouver un procédé permettant de produire des bières à grande échelle.

La rue Pasteur « Pasteursvej »
brasserie-carlsberg_03
La porte aux éléphants est sans doute l’endroit le plus emblématique du site
Source : VSCO

Je n’ai malheureusement pas pu le prendre en photo correctement, mais pour vous donner une idée de la démesure (folie ?) de cette architecture, il y avait sur un toit une sculpture représentant un char brillant tiré de la mythologie. C’est autre chose qu’une girouette en forme de coq ! Vous pouvez un peu le voir sur la gauche de la photographie précédente.

Carl Jacobsen avait en tête qu’une usine, bien qu’usine, pouvait être un bâtiment tout à fait esthétique. Nous sommes loin de la construction purement fonctionnelle, c’est même quasiment l’inverse tant des éléments sont purement décoratifs.

Voyez-vous les bustes de Jacob Christian Jacobsen, et Carl Jacobsen par la fenêtre ?

Certains éléments plus modernes sont moins tape-à-l’oeil et vont plutôt dans le sens de la suggestion. Cela n’empêche pas d’avoir une cheminée d’usine avec des bas-reliefs sculptées en forme de queues de dragons sur toute la hauteur. Je suis déçue de ne pas pouvoir vous le montrer, mais il y avait un contre-jour particulièrement laid !
brasserie-carlsberg_05

Un commerce bien florissant

Visiter les brasseries Carlsberg permet d’en apprendre sur la fabrique des bières, mais c’est également un vrai petit musée du logo. Les objets publicitaires, et la plus grande collection au monde de bières en bouteille : 22 334 bouteilles pour 16 841 bières différentes. Vous avez soif peut-être ?
brasserie-carlsberg_08

brasserie-carlsberg_01

brasserie-carlsberg_07
Quotidiennement le musée fait revivre les modes de transport de bières d’antan.





brasserie-carlsberg_09
Le jardin

Aujourd’hui le groupe Carlsberg possède des dizaines de marques de boissons différentes. Une anecdote pour finir mon billet ! Lorsque j’étais à Copenhague, nous avons déjeuné sur le toit du musée de La Poste. Pour une fois, je me suis décidée à commandée une bière et prend dans la liste la « Carlsberg Sport ». Je fus déçue, c’était une limonade !

D’ailleurs, si vous commandez de l’eau pétillante, ne soyez pas surpris que cela soit aussi une Carlsberg.

mercredi 17 décembre 2014
jeudi 18 décembre 2014
  1. Tourisme : GuideLikeYou vous met en relation avec un local - Ecribouille.net

    […] : La publication de deux billets parlant de bière dans la même semaine n’est absolument pas […]

  2. Visite du Guinness Storehouse, le Disneyland de la bière - Ecribouille.net

    […] n’était pas la première fois que je visitais un lieu comme celui-ci. Tandis Visit Carlberg, brasseries historiques du groupe présentaient surtout l’histoire de la compagnie ainsi que son influence sur le Danemark au […]

Leave your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *