Existe-t-il une palette parfaite ?

Lorsque j’étais à la fac, cela faisait déjà plusieurs années que je gribouillais dans mon coin. Au bout d’un moment, j’ai acquis un petit coffret d’aquarelle vide que j’ai remplis au fur et à mesure. Cette semaine, j’ai décidé d’acheter un nouveau coffret pour beaucoup plus de places, beaucoup plus de godets…
Mais ce n’était pas seulement une question de place.
aquarelle-palette_01
Depuis quelques temps, je ne cesse de tripoter les godets placés dans ma palette. Je réorganise, je trie, je teste les mêmes couleurs, et je cherche des harmonies. Il faut que les couleurs ainsi organisées sonnent juste pour que je puisse les avoir parfaitement placés lors de mes séances de peinture.
Il est vrai qu’au final j’utilise principalement toujours les mêmes couleurs, pourtant je ressens parfois quelques besoins comme en ce moment celui d’avoir un rouge ne tirant ni vers le fushia ni trop sur le rose.
Récemment je suis partie à la conquête du vert d’aquarelle non fluo, et ce n’était pas évident ! Ce fut d’ailleurs le « vert vessie » chez Daler Rowney qui remporta la bataille.
aquarelle-palette_02
Pourtant cela ne résout pas mon problème de la palette parfaite.
À force de réorganiser sans cesse ma palette y compris dans le train tant cela me préoccupe, j’ai décidé de prendre un coffret deux fois plus grande construite en trois lignes de godets (demi-godets en réalité).
J’ai ensuite transféré mes couleurs dans la grande boîte pour l’organiser de la même manière que mes coffrets de crayons de couleurs Irojiten Tombow. Il s’agit en réalité d’avoir 3 palettes : clair, moyen, sombre.
C’est la raison pour laquelle j’ai laissé des espaces entre les couleurs. Ainsi je pourrais compléter au fur et à mesure de mes trouvailles. D’ailleurs, si vous voyez une fille à lunettes pas bien grande agenouillée durant une bonne demi-heure dans le rayon peinture à comparer les différents tons de la même couleur… il se peut que ce soit moi.
aquarelle-palette_03

aquarelle-palette_04

aquarelle-palette_05

aquarelle-palette_06

aquarelle-palette_07

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

3 commentaires

  1. C’est rigolo, j’ai fait comme toi quand j’étais étudiante, avec une boite pour 24 demi godet que j’ai remplie au fur et à mesure des économies que j’arrivais à faire. :)

  2. J’ai jamais fait qu’un seul truc correct en aquarelle, et c’était une copie. Autant j’ai toujours des idées, autant j’ai du mal à matérialiser un rendu correct.

  3. Ah construire sa palette …. je crois que c’est un travail sans fin pour l’artiste car on évolue au fil du temps.
    Pour ma part gros boulot aussi, j’ai démarré avec une palette cotman complété en 2012 par différentes couleurs en suivant les conseils de l’artiste Manù via sa chaine youtbe Pilutu.
    Puis quand on prend goût à ça, on a toujours envie de tester une nouvelle couleur et une nouvelle marque. Des marques y en a plein et des couleurs …. puis aujourd’hui avec internet des sources d’infos , surtout en anglais. Pour une même couleur des variations dues aux pigments utilisés, alors parfois c’est dans une autre marque qu’on ira trouver son vert de vessie.
    Il y a des couleurs de bases comme l’outremer, alizarine, ocre mais d’autres qui nous sont propres. Il ne faut pas hésiter à changer à varier et le positionnement sur la palette très important en fonction de notre travail, de nos mélanges .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *