Être cool avec soi-même : mon seul projet de 2017

Je déteste l’exercice des résolutions de nouvelle année. C’est quelque chose à laquelle je n’ai jamais cru. Les seules décisions que j’ai pu faire et auxquelles je me suis tenue ont été faites au cours de l’année. Disons que je fonctionne d’une manière assez simple : une fois que j’ai décidé quelque chose, je le fais. J’ai certes tendance à ruminer beaucoup, mais attendre la nouvelle année pour une idée a tendance également à causer encore plus de frustration chez moi.

Cela dit, j’ai tout de même vu le bilan de 2016 me tomber dans les bras d’une manière très simple : je suis épuisée !

En 2016, j’ai…

  • J’ai quitté Vincennes à 2 pas de Paris pour emménager à Reims.
  • J’ai créé une entreprise.
  • J’ai parlé 2 fois dans le micro (SEO Camp’us, QueDuWeb).
  • J’ai ouvert une boutique sur Etsy.
  • J’ai adopté un chien.
  • Je me suis mise au miam-ô-fruits.
  • J’ai couru mon premier semi-marathon sur route.

En 2017, je vais…

  • Faire ce qui est bon pour moi.

Plutôt que de prendre des résolutions, comme une liste de choses que je ne pourrais pas faire sans une motivation sans faille 12 mois de suite, je préfère réfléchir à ce qui est bon pour moi. En ce sens, prendre soin de ma santé va sans doute m’encourager à faire du sport et à manger de bons petits nutriments accompagnés vitamines et minéraux.

Ensuite je vais choisir les projets qui me paraissent pertinents. Ceux pour lesquels je pense pouvoir apporter une valeur ajoutée, et qui sont  valorisants que ce soit de manière financière ou autre. De la même manière, je vais faire en sorte de m’appliquer, parce qu’ainsi je serai plus satisfaite de moi. Théoriquement, si je suis contente de mon travail, il y a plus de chances pour que les autres le soient également.

Bien-sûr je prendrai des pauses. J’ai besoin d’air, et trouver des temps pour les loisirs, les proches, leur cuisiner des petits plats et courir avec le chien.

Je vais lire, dessiner, visiter des expositions, aller au cinéma. Peut-être un peu plus qu’en 2016 parce que cela nourrit mon esprit. Mon cerveau a autant besoin de nourriture que mon corps. Lui donner ce dont il a besoin pour être créatif, et enrichir sa perception du monde.

Au final, je voudrais simplement que mes résolutions 2017 soient les résultats de mes actes, et non pas mes objectifs.

Écrit par

Je suis tombée amoureuse de la culture visuelle à la fac, lorsque j'ai découvert l'histoire de la photographie et son rôle social. Cela m'a inspiré ce blog que je tiens depuis 2009 pour partager mes découvertes avec vous.

3 commentaires / Donne ton avis !

  1. Coucou :)
    J’espère que l’année 2017 t’offrira l’occasion de réaliser ce dont tu as envie !
    De mon côté, la nouvelle année permet en quelque sorte de recommencer sur un nouveau départ, mais je te rejoins totalement sur le fait que parfois certaines résolutions de début d’année ne tiennent finalement pas longtemps alors que celles qui arrivent durant l’année peuvent l’être beaucoup plus.
    Bonne soirée !

  2. R-anses says:

    Bonjour Uty,
    Voici plusieurs années que je vous lis avec un plaisir sans cesse renouvelé. J’ai pu suivre – ainsi – l’évolution de votre blog.
    Je vous souhaite de nombreux projets pour l’année qui démarre.
    Epatez-nous encore avec des articles qui sortent du flux de l’actualité et qui font appel à un regard plus personnel.
    Bon dimanche,
    Bien à vous,
    R-anses

Laisser un commentaire