C’est quoi ton pseudo ? … Et mon nom tu t’en fous ?

Dans la série « Uty fait une overdose de technologie », nous avons un nouvel épisode que j’appelerai : « Uty veut exister ».

Dans la série « Uty fait une overdose de technologie », nous avons un nouvel épisode que j’appelerai : « Uty veut exister ».

Rencontrer sur Internet

Je n’ai jamais trouvé choquant de finir par rencontrer quelqu’un avec qui on discute depuis quelques temps. C’est même plutôt bien car cela permet de connaître des personnes avec qui on a des affinités et des passions communes. J’admets que la plupart de mes amis actuels proviennent de ma « sphère Web ». On perd moins facilement le contact car les communications se faisaient déjà à distance, c’est assez pratique pour entretenir des relations.

J’ai des amis, un couple marié, qui s’est rencontré sur Meetic. Si si, ça existe, même qu’ils sont très heureux.

Du coup, avant de lire la suite il faut bien comprendre que je n’ai aucun a priori sur le fait de voir in real life de personnes qu’on a rencontrées via Internet.

N’exister que par Internet

Sauf que quelque part, j’existe de deux manières différentes dans la vraie vie que sur le Web. Bon, je dis autant de blague nulle en vrai que sur mon blog. Ca, je ne peux pas le nier. Mais avouez que cela vous arrive de rire à mon ton d’humour pourri ? :D

Ensuite, j’accepte qu’on puisse ne pas m’appeler par mon prénom. Qu’on m’appelle « Uty » ou « Ecribouille », peut m’importe, tant que je me reconnaisse. Néanmoins les personnes qui me nomment par mon pseudo pour le nom de mon blog connaissent généralement mon identité civile. Alors cela ne me pose pas de problème.

Ah si une fois, j’ai été malade et on a du m’emmener aux Urgences (rien de grave, hein). Et la personne qui m’a emmené a donné « Uty » comme nom à l’infirmière, pensant que c’était réellement le mien alors qu’on se connaissait depuis plusieurs années et que je ne l’ai même pas rencontré sur Internet.

Et un jour, ce fut le drame

Régulièrement, on se retrouve entre amis dans un pub parisien. C’est le moment de détente et de rigolade. Ces amis, je les connais par le forum de PC INpact. Une espèce de groupe restreint s’est formé, on est devenus très bons potes. Petit à petit le groupe d’amis s’étend, c’est normal. Et comme le monde de l’Internet est petit, l’un se rend compte qu’il discute avec Machin que l’autre côté déjà. Alors le pub devient parfois un point de rencontres.

Déjà je me suis rendue compte que j’étais quand même une grosse asociale. Trop de nouvelles personnes qui débarquent, cela m’a foutu les ch’tons (les jetons quoi). On ne dirait pas, mais je suis quand même assez timide et il faut que « j’assimile » les gens.

Et puis il y a eu lui la, je ne sais même pas qui c’est. D’ailleurs toi, monsieur, tu suis certainement mon compte Twitter alors tu liras peut-être ce billet. Mais sache que ton comportement m’a sensiblement emmerdé.

Je suis peut-être une vieille conne ou bien complètement obtus… je ne sais pas…

Je vous raconte l’histoire

Assise tranquillement au fond du pub à siroter mon coca-cola d’ouverture de soirée, une nouvelle personne attendus par les « nouveaux » de mon groupe d’amis arrive. Il est accueilli à bras ouverts. Moi je ne le connais pas, mes amis de longues dates non plus. C’est qui lui ?

Il fait la bise, smouack smouack, puis arrive vers moi.

Généralement le rituel est de faire la bise et de donner son nom dans la foulée, ainsi les présentations sont faites.

Je fais la bise, et il me dit : « Sur Twitter tu es qui ? ».

PARDON ?!

Voilà ce qui eu lieu dans ma tête :

« Merde on se rencontre à peine, je ne sais pas qui tu es, tu ne sais pas qui je suis, et tout ce qui t’intéresse est de connaître mon pseudo Twitter et de savoir si j’ai assez de followers ? Comment ça c’est quoi mon niveau Foursquare ?

QUOI QUOI QUOI ?! »

Honnêtement, ça m’a un peu fait peur, si j’avais été 3% plus sensible, j’aurais même été bouleversée.

C’est écrit sur mon front que je suis sur Twitter, que j’ai un blog ? Mais en fait, ce n’est même pas ça l’important, la chose grave. Ce qui est grave c’est qu’on n’avait rien à faire de moi, du vrai moi. De savoir comment je m’appelle, ce que je fais dans la vie. On ne voulait pas me connaître, on voulait juste connaître mon pseudo Twitter pour voir si j’ai des followers et si j’ai un blog.

Moi et ma personnalité, je peux me la foutre au…

Docteur, je pense être trop susceptible.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

22 commentaires

  1. Salut Uty,

    j’ai eu vent de ce qui s’est passé. Faut pas que t’en fasse tout un fromage. Je peux comprendre ta réaction, le gars a un manque de tact (peut être que c’est le première fois qu’il voyait une jolie fille :D )

    Bref, perso la différenciation entre mon moi physique et mon moi internet est quasiment inexistante. Quand j’écris sur le net, j’écris de la même façon que je parle. Alors après c’est vrai que sur le net c’est plus simple de corriger ce qu’on dit, mais bon, je pense être la même personne en vrai que sur le net ;)

    Moi je te dis, ne prend pas tout comme ça, un jour tu vas exploser. Le gars tu l’ignore, ranafoutre, la prochaine fois que tu le vois, tu lui expliques ;)

  2. Salut,
    Je découvre ton blog via HC.
    Et là, je me dis juste que le monsieur voulait savoir si vous étiez « potes » sur le web, pour t’identifier dans un premier temps.
    Non ?
    Cela dit, je me pose beaucoup de questions sur les pseudos, moi, par ailleurs… mais bref, c’est pas le sujet !
    Bonne journée !

  3. Je ne pense pas qu’il pensait à mal, s’il t’a demandé ça, ce n’est certainement pas pour savoir combien tu avais de followers ou autre idée « déplacée », mais simplement parce que lorsque l’on a beaucoup de contacts sur Twitter, dont plusieurs qui ont les mêmes centres d’intérêt voire qui ont des avatars ou même visages qui peuvent se « ressembler », il arrive qu’on confonde un peu les gens, d’autant + si on en les connait pas depuis longtemps. Moi je pense que j’aurais demandé la même chose si je n’arrivais pas à mettre un nom sur la personne, ce qui me permettrait immédiatement de « resituer » nos conversations et ainsi de ne pas me retrouver bête à parler de quelque chose avec quelqu’un en pensant qu’il s’agit d’une autre personne. Voilà tout ! Et c’est vrai que lorsqu’on utilise beaucoup internet, il faut accepter d’avoir une seconde « identité » qui parfois peut « faciliter » les échanges. =)

  4. Moi je comprends ta réaction. J’imagine qui s’il avait posé la question avec un grand sourire et un minimum de distance (l’équivalent des smileys dans la vraie vie) tu n’aurais pas pris peur.

    Ce qui est précisément flippant c’est qu’en devenant électroniques, les choses les plus naturelles se convertissent en données chiffrées et comparables objectivement. Facebook, les amis et les like pages. Twitter et ses RT. Les CM et les plans com’. Les infographies qui tombent tous les jours pour dire que la part du web grandit… Parfois je me dis que le nouveau monde qui nous entoure est affolant.

  5. Ouais dans le style y a aussi demander la réputation que tu as sur stackoverflow ^^

    La prochaine fois tu lui répondras : maîtresse Eolas, ça nous fera bien rire :P

  6. Alors là, je suis morte de rire ! Il fallait le faire quand même, te rencontrer en vrai et te demander ton pseudo twitter. J’ai jamais eu le tour. En même temps, j’ai une grosse séparation dans ma vie entre les gens qui me connaissent en tant que moi, et celles qui me connaissent en tant que Hatter June. Ceci dit, j’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer d’autres personnes IRL avec qui je discute via le net. Oo

  7. eh be dis donc… déjà que les rapports humains ne se basent pas toujours sur les mêmes priorités selon les âge, les éducations et les personalités… alors avec les échanges via les réseaux sociaux c’est encore plus compliqué car il y a d’emblée une apparence de promiscuité qui fait sauter les étapes entre personnes de la même génération du moins ! difficile de savoir pourquoi la première chose qu’on veut savoir de toi c’est si t’as un compte T. ou FB ou même un blog… mais autrefois c’était t’habites où ? tu bosses où ? et encore plus autrefois, très loin, c’était vous êtes le fils de qui ? vous possédez quoi ? bon ben tu vois finalement, plus le temps passe plus les questions sont cool… bonne journée Uty !

  8. Je comprends très bien ce que tu veux dire, effectivement y a rien de choquant, mais ça peut titiller quand même… Comme tu dis tu existes de plusieurs manières, comme si tu avais plusieurs personnalités finalement, ou d’une moins la blogueuse que tu es n’es pas forcément visible à l’oeil de ceux qui te connaissent irl, comme étant une jeune femme.
    Bon je suis un peu brouillon là, mais j’espère que tu comprends ce que je veux dire lol :p

  9. Coucou, oui je crois deviner que c’est de moi dont il s’agit ;)

    Sincèrement désolé si tu l’as mal pris, quand je suis invité à un
    apéro twitter je dis bonjour et je demande le nom et le pseudo pour faire connaissance et savoir si on se connaissait du web et si c’est quelqu’un que je ne connais pas je lui demande de m’epeller pour l’ajouter sur la touite.

    Quand je dis bonjour je me presente et en general la personne me repond et me donne son nom et son pseudo mais c’est vrai que tu semblais timide tu m’as donné que ton pseudo et dans la precipitation de la tournée des presentations j’ai peut etre oublier de te demander ton prenom et je m’en excuse si cela t’as choqué ce n’etais pas mon attention.

    En plus on a pas pu bcp discuter meme si j’ai essayé de parler avec toi mais tu semblais très reservée ou fatiguée ct pas facile de te faire la conversation.

    Pourtant j’ai eu le contact facile avec les autres que je ne connaissais pas apres il me semble que tu etais pas dans ton assiete à cause de tes medicaments mais je me souviens t’avoir rattrapée quand tu allais tomber ^^

    Mon pote a fait la remarque d’ailleurs tiens elle parle pas du tout et elle est partie sans dire revoir … Han pas bien ! :p

    Bon alors je propose qu’on rattrape le coup ? ;)

    Bonjour moi c’est Anton, fitzcairn sur twitter et je suis enchanté de faire ta connaissance comment t’appelle tu ?

    A ton tour ! xD

    Ps : Je n’ai jamais demandé le nombre de followers ca ne m’interesse pas et je m’en fou complètement je parle à tout le monde je ne juges pas sur ce genre de choses insignifiantes.

  10. @Fitzcairn,

    Ah bon c’était un apéro Twitter ? Mince, je pensais passer une soirée avec mes amis irl.

    En fait c’est ça que j’ai eu du mal à supporter, cette dérive de me sentir suivie par un réseau social alors que je suis déconnectée.

    C’est sans doute idiot, mais ça m’énerve. J’étais crevée fatiguée avec une semaine pourrie, je voulais voir mes amis et me déconnecter du Net. Et c’était raté.

  11. @Uty, Je comprend ta réaction même si je trouve c’est un peu exagérer, ce que je peux dire à ce propos c’est que Mickael, Océane et moi étions amicalement invité par Adeline.

    Je suis désolé que tu ai du la partager avec nous on ne savait pas que c’etait une soirée privé no offense ;)

    Enfin je pense qu’effectivement tu avais passé une mauvaise journée donc je comprend ta réaction à chaud mais sache que je ne mords pas et que je suis un bisounours.

    Pour la fiche de reclamation il faut remplir le formulaire B872 rose au guichet SNCF de Aeneria ^^

  12. Mais je comprend pas là… Tu vas à un twapero et tu comprends pas qu’on te demande ton pseudo Twitter? A quoi ça sert alors d’aller à des rencontres où il n’y a que des gens de twitter? C’est pas comme si tu étais rentrée dans le bar parce que tu avais vu de la lumière?

    Puis pour la personnalité, justement , aujourd’hui il me semble qu’on raconte plus sa vie sur son profil twitter que n’importe où ailleurs. Les followers savent quand on va se coucher, quand on se lève, quelle musique on écoute, quand est ce qu’on va au toilettes. Donc il s’est rendu un service en te demandant ton pseudo pour justement mieux apprendre à te connaitre non?

    Allez amuses toi bien sur les réseaux sociaux, vu que tu as tout compris :)

  13. @Uty, Ha ok désolée vu qu’on m’a dit qu’il y avait 10 personnes sur 9 qui venaient de twitter je pensais que c’était un twapéro. My bad.

  14. @Laura, Bien au final il s’avère que la plupart étaient sur Twitter. Mais bon, ce n’était pas une rencontre Twitter. C’est comme si tu faisais une soirée chez toi et que 20 personnes sont sur Facebook. Ce n’est pas un apéro Facebook pour autant.

  15. Madame Uty est une princesse et elle n’aime pas partager ses amis twittos avec d’autres twittos même si c’est des amis communs c’est pourtant clair non elle a dit qu’elle était asocial il faut le dire dans combien de langues ! Il y a des gens qui comprennent rien pffff !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *