Le serpent fait fondre la neige

Le nouvel an chinois. Chez moi, cet événement n’est aucunement synonyme de pétards et des parades de dragons. C’est surtout un moment familial où on se réunit pour rendre hommage à nos ancêtres, et souhaiter tout le bonheur possible pour nos proches encore à nos côtés.nouvel-an-chinois-2013_gateauxtraditionnels

Cette année, la neige tomba en région parisienne pour ce week end de fête. Le repas est certes opulent, mais il ne s’agit pas de se remplir la panse jusqu’à devoir ouvrir les boutons de son pantalon. En réalité, ce repas n’est pas pour nous.
Chaque bâton d’encens qui pique un plat permet d’appeler un de nos défunts pour le convier au repas. Ils ont la priorité, pendant ce temps personne ne touche au repas et c’est le moment pour préparer les couverts et la tablée des enfants. Nous sommes tous réunis, et lorsque Noël n’est jamais une obligation, le nouvel an chinois est bien une chose que nous n’oserions pas rater.

Les bons esprits veillent alors sur nous, s’assurant que tout se passe pour le mieux. Ils sont là dans la petite maison à l’entrée du jardin pour accueillir les invités et repousser les esprits mal intentionnés.

nouvel-an-chinois-2013_jardin
nouvel-an-chinois-2013_fonteGoutte par goutte, la neige fond et nous encourage à nous rappeler les moments de l’année passée. Il n’y a pas si longtemps que cela, ma grand-mère – elle figurait telle une matriarche dans notre famille – était parmi nous pour l’événement.

Les ancêtres ont déjeuné, tout le monde s’attelle à faire manger les enfants. Il faut qu’ils soient prêts pour brûler les faux billets et les fausses feuilles d’or. Plus tu en brûles, plus tu es susceptible d’en recevoir réellement durant la nouvelle année. Je m’éloigne alors pour ne pas subir la fumée, pour m’isoler dans le calme et continuer de regarder la neige fondre. Puis le tour des adultes vient, et nous profitons du banquet.

nouvel-an-chinois-2013_herbe
nouvel-an-chinois-2013_canard-laque nouvel-an-chinois-2013_parterre nouvel-an-chinois-2013_potTout est frais, et cela fait bien longtemps que nous n’achetons plus rien chez le traiteur. Depuis des décennies, mes parents perfectionnent la cuisson du canard. Mais ce n’est qu’un exemple. Tout est posé sur la table et nous nous servons nous mêmes. Aucune cadence entrée, plat, fromage, dessert, café, ne nous imposée et le repas est terminé à peine une heure et demi.

Nous laissons les enfants jouer encore tout l’après-midi, ils profitent ensemble du jardin et nous nous hâtons de fermer les volets pour qu’ils ne brisent pas les vitres de la maison à coup de ballon.
Voilà donc comment j’ai accueilli l’année du serpent.

nouvel-an-chinois-2013_table
nouvel-an-chinois-2013_branches
nouvel-an-chinois-2013_gateau

Pas très asiatique, mais il fallait tout de même que je vous montre le sublime gâteau de ma soeur, un entremet poire chocolat.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

3 commentaires

  1. Voilà le genre de repas en famille qui me plairait beaucoup. Je suis aussi très sensible au culte rendu aux ancêtres :-)
    Je te souhaite un excellent nouvel an chinois donc :-)

  2. Très bel article et très jolies photos !
    Merci de partager avec nous cette belle tradition qui rend hommage aux anciens, je te souhaite une très belle année.
    (je crois bien que tu vas te régaler…)

  3. Eh bien ça m’a l’air bien partie cette année du serpent. Avec un tel accueil, je te souhaite plein de bonnes choses et que la vie te soit douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *