Ne jamais montrer que tu sais utiliser un ordinateur

Aujourd’hui nous aborderons une leçon de survie essentielle de l’utilisateur averti de l’ordinateur. Il ne faut JAMAIS, mais JAMAIS montrer que tu sais t’en servir au point de savoir comment cela fonctionne.

Tout le monde t’appelle

À partir du moment où ton entourage comprend que tu es potentiellement compétent dans le domaine de l’informatique, il te posera sans arrêt des questions. Ainsi ton téléphone sonnera pour ce genre de questions : “Comment je peux mettre la photo de mon petit-fils en fond d’écran ?”.

En soi, pourquoi pas ? Mais le pire c’est quand on te présente un problème de barre espace qui s’use comme la plus grande urgence de toute la Terre entière.

Tu stockes les ordinateurs des gens

Si par malheur tu es du genre poli, tu te retrouveras régulièrement avec l’unité centrale de quelqu’un d’autre pour toi. Si possible ce sera celle d’un fumeur, ainsi une jolie crasse va entourer les pièces que tu es censé vérifier. Généralement si tu es toi-même fumeur, cela te motive sérieusement à arrêter. En effet, ce qu’il y a dans le PC d’un fumeur équivaut à ce qu’il met dans ses poumons.

Chouette.

Aussi va-t-on penser que tu es intéressé par l’informatique. Ce n’est pas faux.

Mais ce n’est pas une raison pour t’amener toutes les pièces détachés de la région pour te faire plaisir. Cela te donne le même sentiment que lorsque ton chat te ramène un cadeau.

Tu te retrouves à aider des gens inattendus

Au lycée, je reçois un appel qui commence ainsi : “Est-ce que tu peux venir réparer l’ordinateur de ma tante ?,

– Pardon ?

– Ma tante a son ordinateur qui ne démarre plus.

– Elle l’a acheté où ?

– Darty

– Emmène la chez Darty, je ne suis pas là pour ça.”

Et bam, tu vexes les gens. Ils te trouvent soudainement méchante, ne méritant pas leur sublime confiance. C’est même inadmissible.

On compte trop sur toi

Parce que le problème vient du fait qu’on te considère par défaut comme pouvant et étant disponible pour une opération de maintenance informatique.

La phrase magique du jour sera : J’ai autre chose à faire. Je suis gentil(le), mais je peux ne pas être disponible ni avoir envie de me transformer en réparateur.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

12 commentaires

  1. LOOOOL, justement demain aprem j’ai un ami qui a un ami qui s’y connait en ordi, et qui vient booster ma bête! Mais en contre partie,je lui fais quand même des gâteaux!!

  2. Tellement vrai, au début on se fait avoir et avec le temps on apprend simplement à dire non sans vexer…

  3. Oui et non, car pour ma part c’est comme cela que j’en ai fait un métier. Et même après journée je me retrouve encore à faire des réparations… Cela permet d’arrondir les fins de mois :)

    Pour les autres pensés que c’est une façon de se faire facilement de l’argent de poche;)

    Pour les PC fumeurs entièrement d’accord ;) (vaut mieux avoir un bon petit compresseur dans ce cas là) lol

  4. C’est effectivement bizarre… Je n’ai pas touché à mon fil RSS. Peut-être que tu n’as pas mis de mention “Lu” et qu’il l’a laissé en “Non Lu” ?

  5. c’est exactement ça!
    y’a aussi la phrase qui tue quand un collègue/copain vient te voir, ça commence toujours par “Dis, toi qui t’y connais en informatique… ” :)

  6. C’est trop ce qui m’arrive. Etre pris pour le Gandhi de l’informatique…. Lol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *