Mon projet Kakebo [3]

Comme annoncé précédemment, le kakebo s’est transformé en livre de comptes. En effet le kakebo handmade aurait eu une épaisseur gigantesque et aurait demandé 5 fois plus de travail.

Je n’imprime RIEN.

Alors il se pose la question de l’écriture. Comment avoir un tracé homogène et propre ? Quelques pistes…

Décalquer des lettres pour les découper dans du papier qui sera lui-même collé…

Utiliser des normographes…

Utiliser des lettres à gratter.

Pour cette fois j’ai rangé mes lettres à gratter. En effet, bien que pratiques, elles se font rares et deviennet de plus en plus chères. J’aime les utiliser pour des petits documents ou des travaux qui ne vont pas me demander une plaque entière.

La suite au prochain épisode !

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.