Les Golden Blog Awards de la fin du monde

Lorsque j’ai tapé ce titre sur l’ordinateur, mon voisin de droite fit la remarque suivante : « Ça va leur faire plaisir un titre comme ça ! ». Mais bon quand tu organises un truc en 2012, je pense qu’il faut en assumer les conséquences.

Les lecteurs de blogs et autres curieux du Web auront sans doute remarqué le retour des Golden Blog Awards auxquels je participe cette année en tant que jury. Cela signifie qu’il faut être très gentil avec moi.

Plus sérieusement, je vais en profiter pour faire un petit bilan de ce qui a changé (ou pas) depuis que j’ai remporté en 2011 le GBA de la catégorie Culture Graphique.

Les 3 premières semaines

Gros pic d’affluence sur le blog, énorme pic, pic astronomique. Des centaines de personnes se précipitent et découvrent avec plus ou moins de déception mes élucubrations.
Je ne sais pas exactement pourquoi j’ai gagné l’an dernier, mais c’était fait et j’en étais bien contente. Seulement je peux comprendre que des personnes soient plus que déçus par les résultats. En effet, la plupart des personnes dont j’ai reçu des remarques négatives (ou furieuses) s’attendaient à un blog de graphiste. Or bien que je tourne mes articles 80% du temps sous un angle graphique, je ne parle pas forcément de graphisme pur.

La raison est simple : je vois du graphisme partout.

Et c’est un véritable calvaire pour ceux qui me fréquentent de très près. C’est en tout cas ce que j’ai pu interprété lorsqu’on m’a dit il y a peu « UTY ARRÊTE DE REGARDER LES AFFICHES ET LES EMBALLAGES ET LES PUBS TOUT LE TEMPS ».

Les nouveaux lecteurs

Malgré les déceptions, ce gros coup de médiatisation a tout de même permis de faire connaître mon blog à des gens qui pouvaient s’intéresser de près ou de loin à ce que je fais. Alors la chute de statistique fut haute, mais j’ai tout de même acquis un nouveau lectorat fidèle avec lequel j’ai plaisir à interagir.

Une potentielle reconnaissance de… de quoi au juste ?

Il ne faut pas se leurrer, mais lorsqu’on fait à peine quelques centaines de pages vues par jour, il n’y a pas de quoi se prendre pour la reine du monde. La seule chose est qu’on me prend peut-être un peu plus au sérieux. C’est valable autant dans le privé que publiquement, et c’est déjà beaucoup. :-)

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

4 commentaires

  1. Je l’avoue, j’ai découvert ton blog par les GBA 2011.
    J’ai juste parcouru les résultats et cliqué sur le blog quand ça me paraissait intéressant, donc je ne m’attendais à rien de particulier, et tant mieux. Tu parles de plein de choses et c’est ce qui est bien, on a pas l’impression de juste assister chaque jour/semaine à un défilé de jolies affiches/pubs etc.
    Je dis bravo, et merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *