L’année du cheval commence

Je vous avais partagé l’an dernier une vision de la célébration du nouvel an chinois tel qu’il est dans dans ma famille. C’est surtout un moment où on se réunit autour d’un repas, et un moment pour penser à nos ancêtres.

Cette année n’a pas été très différente de la précédente. Une grande table pleine de mets différents, une session de brûlage de papier doré, et une forte odeur d’encens. Ceux qui me suivent sur Twitter ont certainement déjà vu ces images que j’ai commenté pendant la journée. Pour les autres, voici les photos prises avec mon téléphone et un commentaire pour chaque.

Cette sphère blanche est un gâteau fait à base de pâte de riz qui enrobe de la pâte de haricot rouge. C’est sucré est plutôt caoutchouteux. Le mochi est un gâteau qu’on trouve surtout en Chine et au Japon, beaucoup moins en Asie du Sud-Est. 

La grande table avec les différents plats permet de présenter aux ancêtres le déjeuner que nous leur avons préparé. En mettant des bâtons d’encens sur les plats, nous les invitons à partager un repas avec nous.

Une fois les bâtons d’encens terminé, nous pouvons nous aussi passer à table !


Le moment où on brûle les feuilles dorés et les faux billets est très attendus par les enfants. Brûler de la fausse monnaie est un moyen d’appeler la vraie monnaie pour avoir de la chance toute l’année. C’est un peu notre fête de la chandeleur. 
Deux petits autels sont placés dans la maison. Un à l’extérieur devant l’entrée pour protéger la terre, un autre à l’intérieur pour protéger la maison et ses habitants. Dans ces autels vivent des divinités (ou esprits) qu’il faut nourrir comme nos ancêtres.

La fin du nouvel an chinois, dans ma famille, c’est aussi et surtout beaucoup de cadeaux à ramener chez soi. Mes parents adorent offrir d’énormes corbeilles de fruits et différents plats à emporter à la maison.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

6 commentaires

  1. Je crois que je te l’avais déjà dit dans ton post de l’an dernier, mais j’aime beaucoup ce types d’articles, qui font partager une culture.
    Par contre, je me pose un question (un peu futile peut être), mais quand l’encens brûle, la cendre ne tombe pas dans les plats ?

  2. Merci pour cet article, j’ai adoré le lire ! Très intéressant ce partage de culture !

  3. @Mnêmosunê : Pas de question futile ! :) En fait je me suis aussi beaucoup posée cette question. Finalement c’est un peu comme pour les bougies d’anniversaire, un petit coup de balai avec une serviette en papier et on n’y pense plus !

    @ Marion : Avec plaisir :)

  4. A mon tour de poser une question (idiote celle-ci peut-être?) : combien de temps dure le repas des ancêtres? Comment faites vous pour maintenir les plats au chaud?

  5. Bon nouvel an en retard… Et surtout profite des délice pour te concocté de bon plats faits maison

  6. Part of Europe by mid-century may go under water

    Growth in global sea level , in particular, threatens to flood Copenhagen, London , Amsterdam, Antwerp and Rotterdam
    TEXT
    Comments (7)
    Part of the European continent in the middle of this century threatens flooding , reports RTBF citing Professor at the Free University in Brussels , Vice-President of the Intergovernmental Panel on Climate Change , Jean- Pascal van Ypersele .

    The expert believes that the floods that hit the UK – it’s just a warning. Ypersele said that natural disasters are not caused by sea-level rise , and a significant increase in the intensity of precipitation . This, however, is also a consequence of global climate change on Earth and melting Arctic ice.

    Professor argues that the melting of ice in assets affects the temperature of the world’s oceans , disrupting the existing system of air currents. In an atmosphere of increasing concentration of vapor, which leads to heavy rainfall . Ypersele predicts that in the next 30 years Europe expect systematic floods , and after 2050 the situation will only grow worse . In particular , the rise in global sea level threatens to flood Copenhagen, London , Amsterdam, Antwerp and Rotterdam . Scientists believe that the European Union , despite financial difficulties , should urgently prepare for this threat, and try to find a solution to the problem .

    In early December, scientists from the World Wildlife Fund predicted that among the cities which will go under water due to rising sea levels , will and St. Petersburg .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *