Fiac 2011, consignes de survie au Grand Palais

Ce week end a été la bataille entre différents événements parisiens. Mon coeur a été déchiré entre Le Salon du Chocolat, la Fiac 2010 (Foire Internationale d’Art Contemporain) and cie, et la Paris Games Week.

Devinez où j’ai été ?

Et bien si j’en avais eu la possibilité, je pense que j’aurais tout fait. Chers organisateurs, merci de ne plus organiser autant d’événements cools sur le même week end. Cordialement, Merci.

Mais il ne s’agit pas uniquement d’une bataille de choix, car une fois qu’on se trouve sur un des lieux, il s’agit de survivre.

En tant que rat d’exposition, je vais vous délivrer mes secrets pour survivre lorsqu’un événement (exposition, salon ou foire) est organisé dans la nef du Grand Palais.

Ne sous-estimez pas toute la logistique que demande la fréquentation de ces hauts lieux de pratique culturelle.

Entrée

Wim Delvoye, La Tour de Bruxelles

S’il s’agit d’un événement de type Fiac qui coûte très cher ou qui va accueillir énorméments de mondes, milite des mois à l’avance pour avoir une invitation ou une entrée. Tu gagneras 4 heures de ta vie et 500m de file d’attente.

S’il s’agit d’une exposition, réserve tes places ! On réserve un horaire et on est ponctuel ! Le Grand Palais est devenu roi en ce qui concerne la gestion des flux de visiteurs. Si tu as réservé ton entrée, tu seras dirigé très rapidement vers la file d’attente qui correspond à ton horaire de visite, puis tu pourras entrer à l’heure prévue sans réelle attente. J’ai pu éprouvé cette méthode lors de l’exposition Monet.

Tenue

Il est impératif d’avoir une tenue neutre. Habillez vous de manière classique afin d’éviter un quelconque ennui. Rappelez-vous quand une femme n’a pas voulu me vendre un catalogue… Et bien après réflexion, peut-être que cette femme m’a prise pour une vile délinquante avec mon jeans abîmé et mes baskets trouées.

Aussi faut-il préférer plusieurs couches fines quelque soit l’époque de l’année. La nef du Grand Palais est autant soumise aux courants d’air qu’aux fortes expositions au soleil.

Donc si tu ne veux pas attraper un rhume, il vaut mieux être capable de remettre rapidement son gilet au besoin plutôt que d’avoir en permanence un gros pull avec lequel on cuit sous le soleil.

Et surtout, on n’oublie pas d’avoir des chaussures plates ou à talons plats. Une visite au Grand Palais que ce soit salon ou exposition c’est un minimum de 1 heure et demi debout.

Collation

Prévois un goûter. C’est indispensable lors d’un salon. Il ne s’agit pas de transporter sa maison mais plutôt d’avoir de quoi survivre en cas de coup de fatigue. Je privilégie la méthode « 1 fruit, 1 bouteille d’eau, 1 petite bouteille de coca, 1 tablette de chocolat ». Avec ça, tu peux survivre pendant une demi-journée de salon sans acheter de sandwich hors de prix et te sauver d’un potentiel coup de mou provoqué par la marche et surtout le monde et le bruit ambiant.

Prendre son temps

Voir autant de chose en une seule fois, c’est fatigant. Il ne faut donc pas hésiter à prendre son temps et à faire des pauses. Sinon ton cerveau va très vite saturer d’informations et tu ne seras plus du tout réceptif.

 

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

3 commentaires

  1. Tu as tout expliqué de manière parfaite. J’y étais l’année dernière et c’est tout un foin quand même, faut dire ce qui est. En tout cas merci pour cet article, ça m’a rappelé des bons souvenirs ! :)

  2. Oui voilà, les filles rangeaient vos talents à moins que vous aimez soufrir ;-). Moi perso j’étais au salon Games Week à Paris 15 et c’était monstrueusement bien.

  3. J’ai été au Paris Games Week, c’était sympa, mais étouffant de monde et surchauffé :/ Mais j’ai gagné un bonnet Sonic :O

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *