E-mailing personnel aux frais de son employeur

Voici l’affaire,

Depuis plusieurs mois maintenant, je reçois des mails plutôt étranges faisant la promotion d’un théâtre d’une petite ville de Province.

Je n’y ai pas plus prêté attention que ça au début, je me contentais de supprimer le mail.

Petit à petit, ces mails se sont accumulés et je me suis dit « bon si j’en reçois encore, je le signale en spam ». Mais les mails ont cessé.

Hier, je reçois de nouveau un de ces mails dont je résumerai l’objet à « Pardon, on s’était trompé, notre site c’est un .org et non pas un .com ».

Je décide d’agir.

Prêtant plus attention à l’adresse de l’expéditeur, je remarque qu’il s’agit d’une petite agence d’un grand groupe d’assurance. Une adresse du type agence 2 patelin-truc @ grandgrouped’assurance.com.

Étonnée de ne pas l’avoir vu plus tôt, je cherche les coordonnées de l’agence en question afin de les appeler gentiment pour tout simplement leur dire : « je crois que c’est une erreur « .

Nous sommes d’accord sur le fait que de recevoir des annonces pour des pièces de théâtre d’une petite ville de Province de la part d’un grand groupe d’assurance est louche, n’est-ce pas ?

_____________________________________________________________________________

Le téléphone sonne, un très sympathique standardiste me répond.

Moi

Bonjour, est-ce que je suis bien en ligne avec l’agence de XXXX du groupe XXXX France ?

La standardiste

Oui, tout à fait, que puis-je pour vous ?  ♥♥♥♥♥♥♥

Moi

Et bien je reçois de manière récurrente des mails de votre part, je pense qu’il s’agit d’une erreur, pouvez-vous vérifier que je ne suis pas dans votre base afin de retirer mon adresse ?

La standardiste

Bien-sûr, on va d’abord vérifier que ça vient bien de chez nous. Pouvez-vous nous indiquez quand vous avez reçu un mail de ce type pour la dernière fois ?

Moi

Aujourd’hui, à 13h58.

La standardiste

Ah oui, le mail contient « blablablablabla », est-ce bien cela ? »

Moi

Oui c’est tout à fait ce que j’ai reçu, c’est bien parti de votre boîte d’envoi donc ?

La standardiste

Apparemment oui, de la boîte de Monsieur Nom-de-l-AGENCE, sur une liste, je vais vous le passer pour voir avec lui et vous désinscrire. Il s’agit d’une liste qu’il a créé je ne peux pas y toucher.

Moi

Merci beaucoup.

Musique d’attente, tututu, tralala, cui cui. Découvrez notre livret A, tululu, tralala, cui cui cui, XXXX assurances habitation, tralala cui cui, jolie musique.

La standardiste

Pouvez-vous nous envoyer un mail pour qu’on puisse avoir votre adresse, afin de vous désinscrire ?

Moi

Je l’ai déjà fait il y a 2 mois

La standardiste plus du tout  à l’aise

Hm, donnez-nous votre adresse dans ce cas ?

Moi

Bien-sûr, c’est syphaiwong. bay arooobaaase gmail.com

La standardiste me raccroche au nez.

___________________________________________________________________

Je déteste qu’on me raccroche au nez

C’est bête, elle l’a fait juste au moment où j’allais lui dire : « vous savez que ce genre de pratique d’e-mailing sans proposition directe de contact pour se désinscrire est illégal ? ».

À mon avis, cette gentille standardiste-secrétaire a tout simplement réagi comme le lui a demandé Monsieur Nom-de-l’AGENCE. Ce dernier ne s’attendait sûrement pas à ce qu’un jour un des destinataires de la liste appellerait un jour.

Ce n’est pas très malin de sa part. En effet, il utilise très certainement à titre personnel le service d’e-mailing de la société où il travaille. Un service qui doit certainement être habituellement utilisé pour avertir les clients d’une nouveauté de l’agence. Sa grossière erreur est tout de même de ne pas avoir changé l’adresse d’expéditeur qui apparaît. J’ai ainsi pu retrouver très facilement les coordonnées de l’agence.

Monsieur a pris peur, parce qu’il est certainement au courant de ceci :

Est interdite la prospection directe au moyen d’un automate d’appel, d’un télécopieur ou d’un courrier électronique utilisant, sous quelque forme que ce soit, les coordonnées d’une personne physique qui n’a pas exprimé son consentement préalable à recevoir des prospections directes par ce moyen.

[…]

Dans tous les cas, il est interdit d’émettre, à des fins de prospection directe, des messages au moyen d’automates d’appel, télécopieurs et courriers électroniques, sans indiquer de coordonnées valables auxquelles le destinataire puisse utilement transmettre une demande tendant à obtenir que ces communications cessent sans frais autres que ceux liés à la transmission de celle-ci. Il est également interdit de dissimuler l’identité de la personne pour le compte de laquelle la communication est émise et de mentionner un objet sans rapport avec la prestation ou le service proposé.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés veille, pour ce qui concerne la prospection directe utilisant les coordonnées d’une personne physique, au respect des dispositions du présent article en utilisant les compétences qui lui sont reconnues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 précitée. A cette fin, elle peut notamment recevoir, par tous moyens, les plaintes relatives aux infractions aux dispositions du présent article.

Article L34-5 Code des postes et des communications éléctroniques

C’est bête hein ?

Bon je ne suis pas du genre à faire de la délation. Et je dois avouer que si la dame ne m’avait pas raccroché au nez, je n’en aurais même pas parlé sur ce blog. :)

Edit :

Après une petite investigation supplémentaire. L’expéditeur bossant dans l’agence de cette grande assurance, se trouve être le Président de l’association qui tient le théâtre qui se trouve en objet du mail.

Comme si cela ne suffisait pas, il utilise son adresse pro comme contact pour l’association. FAIL.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

7 commentaires

  1. Faut le faire d’utiliser son adresse pro pour des trucs persos… Et je ne comprends pas qu’il puisse avoir une mailing list au boulot. Bref, bizarre ce truc !

  2. Si t’es gmail gmail, tu balances juste ça en spam, et ce qui est rigolo c’est que si plusieurs personnes font ça, ça sera en spam automatique pour tout le monde! Ça lui apprendra à spammer les gens comme ça.

    Je remarque que la standardiste a accès à une base de donnée de tous les mails envoyés, c’est plutôt marrant (à moins que ça soit juste des sortes de mailing-list).

  3. @ktycat:
    Et en plus, il la met en clair sur le site du théâtre. ;)

    @tuXXX:
    Oh j’ai bien fini par le mettre en spam ce bon monsieur.
    Oui la secrétaire avait accès aux listes, à mon avis le mec (agent d’assurance) a sûrement juste créé une liste de diffusion, comme il pourrait en créer une pour informer ses clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *