BUT, le juste milieu

Pour ceux qui ont suivi la page Facebook Ecribouille, j’ai été invitée à découvrir la nouvelle collection 2012 / 2013 de But. Dans mon esprit,  BUT c’est là où mes parents ont acheté mon lit d’enfant, leur chaîne hi-fi et leur téléviseur. On y allait surtout parce que ce n’était pas loin et qu’on pouvait y trouver de tout.Ce souvenir « meubles d’avant » est donc resté et je ne me suis jamais intéressée de nouveau à cette enseigne. Pour moi, cela sentait le formica et le type de meuble qu’on a plus du temps envie d’avoir passé un temps. J’appelle ça le traumatisme du simili bois clair.

Mais ça se soigne !

Et finalement, BUT surfe sur la tendance à travers plusieurs gammes intéressantes. Certaines me confortent dans le fait que je hais toujours autant le faux vintage, d’autres me rappellent que la tendance brittish est toujours aussi forte. Mais les matériaux semblent meilleurs que dans mes souvenirs, j’ai été agréablement surprise par une super bibliothèque aux étagères coulissants pour la rendre modulable.

Cela tombe bien, je me cherchais des lampes et des rangements pour chez moi. Et je ne pensais pas que j’irais voir du côté de chez But.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

12 commentaires

  1. @ fouya : Je ne sais pas où tu as vu que c’était déguisé. ;-)
    Un compte-rendu de découverte est-il répréhensible par la loi ?

  2. Ou a tu vus que je te parler de lois ou de t’interdire?
    Franchement! on dirais vraiment que tu veux nous redorer l’image de But la! Quel est l’intérêt de nous faire découvrir BUT? franchement sois honnête!

    c’est pas répressible par la lois, c ‘est juste du mauvais blogisme

  3. C’était par rhétorique. :-)
    Après si But avait besoin de redorer une image, ce n’est pas mon problème. Je fais juste un compte-rendu d’une découverte de collection. Il y a des choses que j’ai apprécie et d’autres beaucoup moins. J’en parle d’ailleurs : « le faux vintage ». Mais je ne dis à personne d’aller acheter. ;-)
    Ce n’est pas la première fois que je parle d’une enseigne pour la sortie de produits. Jr trouve cela intéressant parfois car cela permet de croiser des infos. Comme ici, je trouvais intéressant qu’une marque milieu de gamme fasse le pari sur le brittish et le vintage. Ils se calent sagement sur les tendances, cela confirme d’autres billets précédents sur des tendances visuelles.

    Maintenant si tu estimes mon envie de partage d’expérience comme étant du mauvais blogging, je t’invite à passer ton chemin.

    Après ne confondons pas objectivité et honnêteté. Je ne serai jamais objective ici : c’est un blog personnel et j’ai des avis. Par contre je serai toujours honnête : si je n’aime pas quelque chose, je le dis. :-)

  4. Personnellement je trouve l’article plutôt intéressant : d’ailleurs je le dis, la tendance British vient, à mon avis, entre autres, du fait que le drapeau est beaucoup plus « graphique » que le notre.

    Sinon, sur le reproche qui a été fait plus haut ; je ne trouve pas qu’il s’agisse là d’une publicité déguisée. Uty a eu la décence de dire qu’elle avait été invitée par BUT et elle a même livré une partie de son intimité et de son vécu vis-à-vis de cette marque en nous parlant de son enfance. En terme d’honnêteté on peut difficilement faire mieux je trouve.

    Ensuite, elle a simplement parlé de son ressenti. Si dire cela est de la publicité déguisée alors tout en serait : « Salut t’as fait quoi hier? Moi j’ai été chez (chaîne de fast food), le nouveau hamburger était bon! » serait aussi de la publicité déguisée… Ça n’a pas de sens si on ne peut plus rien dire.

  5. Waow mais c’est super beau chez toi ! Par contre il me semblait que tu avais beaucoup plus de bouquins .. t’as p

  6. Oh les gens insupportables qui râlent et sont agressives quand ils n’aiment pas l’article. Perso je n’aime pas un truc, je ne le lis pas et passe à autre chose -_-

    Sinon, j’avais exactement la même image de but … Il faut dire aussi que depuis l’arrivée d’Ikea, les autres marques sont devenues un peu vieillottes dans l’imaginaire des gens.

  7. Voyons « Fouya ».. Nous savons tous qu’Ecribouille est rétribuée par Canon, Le Conseil Général d’Île-de-France, Linéature, l’Eurovision, Altération.. et même la typo Lobster…! Trop forte Ecribouille, plus sponsorisée qu’un joueur de foot !!! C’est bien pour ça que nous venons régulièrement lire ses articles si intéressants et rafraichissants… ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *