Acquisition de trafic SEO image par un doodle Google

Doodle Rembrandt

C’est un peu bête à dire, mais depuis qu’on peut faire des recherches depuis la barre d’adresse dans Chrome, je vais assez rarement sur la page d’accueil de Google. En plus, ce n’est pas forcément la page qui m’intéresse le plus dans le moteur. C’est la raison pour laquelle je fais partie des personnes qui apprennent l’apparition des Doodle “événementiels” par le biais du bouche à oreille ou de… Google News.

Je ne sais pourquoi, dès qu’il y a un nouveau Doodle, cela crée l’événement pour un truc dont seulement un nombre restreint de personnes se serait rappelées.

Aujourd’hui, Doodle m’a rendu service en m’apportant un pic de trafic sur ce site, et contre toute attente, grâce à la nouvelle interface de Google images. 

Les données Analytics de ce billet sont données à titre indicatif, à l’heure où je publie ce billet, la journée n’est pas terminée et je ferai un petit update pour voir comment cela retombe. Après tout, peut-être que les gens vont s’intéresser à Rembrandt ?

Doodle Rembrandt

Alors aujourd’hui, c’est toute l’Europe qui a frappé à ma porte. J’ai même un trafic anglophone supérieur à mon trafic francophone. De pas beaucoup, mais c’est assez exceptionnel pour être signalé.

Et cela donne raison à ma prof d’Histoire de l’Art de lorsque j’étais à l’École de Condé. Elle m’a forcée pendant une année à écrire les noms des artistes en entier, et aujourd’hui cela me sert quelque peu puisque le trafic naturel du jour vient du mot-clé “rembrandt van rijn” et non pas de “Rembrandt” tout court. C’est la requête affiché lorsqu’on clique sur le Doodle

J’ai remarqué le phénomène dès ce matin en regardant par curiosité mon trafic en temps réel sur Google Analytics. Là je voyais une requête commune à plusieurs langue de Google. Un check le midi, un check en milieu d’après-midi… cela continue. Non, il doit se passer quelque chose.

Trafic organique (bio, développement durable) du jour sur la page Des jeux-vidéo qui nous cultivent.

Mot clé Pages vues Consultations uniques Temps moyen passé sur la page Entrées Taux de rebond Sorties (en %)
(not set) 291 226 00:01:43 226 77,88 % 77,66 %
rembrandt van rijn 242 203 00:00:47 203 80,79 % 82,23 %
rembrandt van rijn oeuvres 27 19 00:04:35 19 57,89 % 70,37 %
(not provided) 24 18 00:01:06 18 72,22 % 66,67 %
tableau de rembrandt 3 1 00:00:27 1 0,00 % 33,33 %
leçon d’anatomie du docteur tulp 2 1 00:00:07 1 0,00 % 50,00 %
rembrandt van rijns 2 2 00:00:00 2 100,00 % 100,00 %
rembrandt+van+rijn 2 1 00:00:12 1 0,00 % 50,00 %
tableaux rembrandt 2 1 00:01:12 1 0,00 % 50,00 %
rembrandt oeuvres 1 1 00:00:00 1 100,00 % 100,00 %
598 475 00:01:30 475 77,68 % 78,43 %

Bon ça va, j’ai compris c’est grâce au Doodle. En revanche, il a fallu que je cherche un peu pour me rendre réellement compte où tous ces gens cliquaient. Je n’ai pas fait un pic de 3000 % non plus, mais tout ces gens représentent sans doute une petite proportion intéressante des gens qui cliquent sur le Doodle.

Alors je teste, je teste, je teste…

Rien.

Pas de ecribouille.net en vert. Alors je teste depuis des moteurs étrangers et je me rends compte que j’apparais sur la requête “rembrandt van rijn oeuvre” dans la version canadienne francophone de Google images me donne une excellente visibilité.

Or si on regarde bien, ceci n’est possible que grâce à un tri contextuel des images en plusieurs catégories : oeuvres, autoportrait, etc. Et comme l’image en question est un des tableaux les plus connus du maître hollandais, j’ai sans doute un taux de clic intéressant sur cet affichage.

vision-google-image-rembrandt

picAlors si j’étais fourbe, je pourrais parier sur les prochains Doodle en me basant sur un calendrier d’anniversaires intéressants pour créer du contenu en fonction, les optimiser et les pousser un peu, afin de remonter le moment voulu en priant pour que Google ait fait les mêmes choix que moi.

Dans tous les cas, ce sont des pistes à creuser dans les stratégies de contenus en ligne pour une acquisition de trafic naturel. On sait déjà que la saisonnalité est une branche à exploiter sans modestie. Pourtant espérons-nous vraiment un pic de ce genre pour l’anniversaire d’un peintre du XVIIe siècle ? Mais attention, ce n’est qu’une pichenette donnée à un volume de recherche, sur une requête précise, de manière ponctuelle.

Lorsqu’il y a 3 mois Olivier de Segonzac publiait sur le blog de Resoneo cet article pas forcément optimiste en terme de trafic sur ce nouvel affichage de Google images, je peux espérer comme dit par @5eg un trafic plus qualitatif !

Mais si la moitié de mon trafic du jour est anglophone parmi les amateurs d’arts, pas sûre que ceux-ci reviennent. Quant aux francophones, si vous me lisez présentement, je vous accueille à bras ouverts !

Dommage que Google n’ait pas totalement déployé cet affichage en France, j’aurais eu un pic encore plus joli à regarder sur le graphique.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *