Votre vie en plein écran

Voilà le slogan de la dernière campagne de publicité Motorola. En ce moment la compagnie affiche dans les couloirs du métro de la capitale un visuel assez neutre. Je vais vous la décrire : deux rangées de smartphone collés les uns aux autres, le tout forme en mosaïque un fond d’écran très neutre. Vous savez, comme les fonds d’écran par défaut qu’on garde parfois car on n’a pas d’idée pour le remplacer. :D

Parler de plein écran pour une image en mosaïque sur plusieurs écrans, il fallait y penser non ?

Motorola, je ai piqué ta couverture Facebook. J’espère que tu ne m’en voudras pas.

Mon oeil a d’abord été attiré par l’affiche car cette image me fait terriblement penser à l’avatar de quelqu’un qui se reconnaîtra.
Aujourd’hui, c’est plutôt rare de voir ce genre de présentation de plein écran. Cela me rappelle les plateaux télé d’il y a quelques années. On juxtaposait alors des dizaines d’écrans cathodiques pour former une image géante. Cette technique marque une époque.

Et à une époque c’était même la pointe de la technologie. Le pavillon de la vienne consacre d’ailleurs sa première salle à cette méthode de projection. Un mur entier composé de pas moins de 850 écrans vous hypnotise un peu et vous prépare en quelque sorte au cinéma dynamique qui suit. Il paraît que ça a changé depuis que j’y suis allée, en 1999.

On en a même utilisé dans le domaine artistique. Ici, Video Flag de Nam June Paik.

Aujourd’hui, la tendance se tourne plutôt vers les écrans géants LED. Les mêmes LED qui sont si géniales pour les décorations de Noël car il paraît que ça consomme mieux sans générer masse de chaleur.

Grandir les hommes

Les écrans géants ne servent pas seulement à projeter devant un public. Parfois, ils permettent d’élever des personnes vers le statut de grands personnages. Je pense notamment aux meetings politiques où l’écran géant donne une tout autre dimension à la personne qui parle derrière le pupitre. Il serait naïf de ne pas croire que ce n’est pas volontaire dans la mise en scène : une personne devant un pupitre avec plusieurs micros et un écran géant derrière lui au cas où on le louperait.

Une place pour un concert vidéo ?

Les événements peuvent devenir de plus en plus grands, car l’écran géant prend le relai sur la visibilité. Les places au derniers rangs des concerts se vendent tout de même car les écrans prennent le relai. On ne voit rien, mais on ne loupe pas le spectacle mis en scène par la régie.

J’en prends pour preuve les vidéos de concert qui tourne sur Internet où ce sont les écrans géants qui sont filmés !

Le film et les bonus en même temps

Récemment, un ami que je remercie beaucoup (beaucoup beaucoup beaucoup) m’a proposé d’assister au tournoi BNP Paris Masters à Bercy. J’ai toujours aimé regarder le tennis à la télévision alors j’étais assez emballée de voir cela en vrai. C’était génial ! J’ai pu voir le match Tsonga-Benneteau, et j’ai adoré.

C’était assez intéressant de voir comme toutes les surfaces de la salle étaient gérées. Les barrières de publicités étaient des écrans, quatre écrans géants nous montraient les ralentis et tout ce qui était diffusé alors en direct sur Canal+ sport, et le terrain même était devenu un écran.

J’avais alors le sentiment de vivre le match en deux temps. Il y avait sous mes yeux le temps réel et continu tandis que les écrans me présentaient le temps monté dont je ne profitais avant que depuis mon téléviseur à domicile.

Le caractère des grands évènements

L’écran géant devient le symbole de l’événement et de la manifestation de grande ampleur. Il est nécessaire dès qu’il y a un nombre important de personne dans le public, mais il est également un outil pour offrir des versions parallèles et simultanées de la même chose.

Il nous permet de suivre ce que nos yeux ne voient pas à cause de la distance, mais il cadre tout autant pour nous offrir une version montée de ce qui se passe.

Alors n’oubliez pas, ne vous approchez pas trop de l’écran sinon vous aurez mal aux yeux. ;-)

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *