Un musée danois vend la permission de photographier avec trépied

Le château de Rosenborg ou Rosenborg Slot est situé en plein centre de Copenhague. Son parc est ouvert au public est c’est un endroit idéal tant pour se promener que pour un pique-nique.

Permission de photo peut être achté à DKK 20 et permet de faire de la photographie avec flash mais sans trépied, à l’usage exclusivement privé.

Voilà un règlement insolite ! Pendant que certains se battent pour avoir le droit de prendre une œuvre en photo à titre personnel, tout en râlant contre des personnes prenant beaucoup trop de photos dans les musées, voilà qu’un château règle l’affaire. Pour avoir le droit d’utiliser un flash ou un trépied, il faut payer, et c’est aussi simple que cela.

Pour résumer, on paie ici 20 DKK le droit d’emmerder le monde avec un trépied qui prendrait la largeur du passage disponible entre les différentes pièces du château, et d’avoir des reflets de vitres. Pour ma part je m’en fichais, puisque je n’utilise presque jamais de flash et que j’étais venue avec un carnet de croquis.

Et puis je me suis rappelée d’autres règles insolites rencontrées dans des musées, pas explicites et parfois un peu étranges.

Cela m’a valu d’être exclue d’une salle d’exposition. Par ailleurs les croquis sont autorisées partout ailleurs dans le musée, et j’ai même vu des personnes y faire leurs photos de mariage !
Mon petit croquis de la petite danseuse de 14 ans serait donc illégal ? :D

  • Interdiction de porter des tongs dans le Centre Georges Pompidou

Ce n’est pas une affaire de bienséance, mais bien une affaire de sécurité. En effet si tout le monde portait des claquettes au Centre Pompidou où le mode de déplacement principal est l’escalator, cela pourrait vite tourner au Domino Express dramatique et sanglant.

  • Interdiction de recopier les citations, mais autorisation de les photographier au Petit Palais

Je voulais recopier une citation écrite sur un mur lors de l’exposition Felix Ziem au Petit Palais, mais diable, mon crayon était dangereux ! Une personne surveillant la salle est venue me voir inquiète pour me signaler que je n’avais pas le droit d’écrire ni de recopier, mais que je pouvais prendre en photo le mur.

Vous aussi, vous avez rencontré un règlement insolite dans une exposition ou dans un musée ? Dîtes le moi dans les commentaires !

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

  1. Alors, mon commentaire va peut-être aller à contre-sens mais j’ai toujours ce souvenir en tête de la dernière fois où je suis allée au Louvre et de mon indignation face à l’incompréhension totale de l’absurdité:
    Autant je peux comprendre qu’il est interdit de photographier la Joconde et de voir les gorilles sauter sur les rebelles mais autant je ne comprends pas pourquoi Le Radeau de la Méduse (qui est en train de disparaitre) n’a pas non plus sa bande de gorilles prête à se jeter sur tous ces touristes qui flashent ce tableau à gogo alors qu’un petit écriteau de rien du tout interdit le flash …
    Voilà, merci encore pour le captcha ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *