Une histoire du design graphique pour les jours de pluie

Livre : Une histoire du design graphique pour les jours de pluie, 1776-1994
L’ouvrage qui tombe à pic. Paris, pluie, 11°C au soleil, -10°C ressenti à l’ombre et dans les courants d’air du métro. C’est en résumé l’ambiance qui me tourmentait lorsque je suis entrée chez Gibert Jeune ce samedi là. Cela ne peut pas me faire de mal de flâner et je dois dire que cela me fait même un bien fou. Voilà que je tombe sur A History of Graphic design for Rainy Days. J’empoigne alors l’épais bouquin et le feuillette… Mon petit, tu viens avec moi ! 

C’est un beau livre. Sa couverture cartonnée, reliure tissée et ruban marque-page le mettent presque instantanément dans la catégorie des beaux livres.

Un petit garçon s’ennuie, dehors il pleut et il n’y a pas grand chose à faire chez ses grands parents qui ne disposent pas vraiment de choses intéressantes pour s’amuser. Bien entendu, c’est en mettant de côté le bureau du grand-père et sa capacité à voyager dans le temps.
Le petit garçon surprend alors son papy avec une presse à papier et lui demande simplement « What in the world is graphic design ? ».

C’est ainsi qu’un petit voyage dans le temps à la rencontre des célébrités des grands courants graphiques commence. Le tout se déroule dans une ambiance cartoon dessinée par l’agence Studio 3. Le livre est édité par la maison allemande Gestalten spécialisé dans les livres d’arts et de culture visuelle.

a-history-of-graphic-design-for-rainy-days-4

Ce livre présente donc un panorama de l’essentiel à avoir dans sa culture graphique, mais cela reste assez synthétique. En revanche, cela m’a donné des noms à noter et des idées à fouiller pour de prochaines recherches, et c’est une très bonne chose.
Autre atout de cet ouvrage, c’est sa composition à la manière d’un cahier de jeu. Mais pour son prix, sa texture, et sa qualité, je n’ai eu aucune envie d’écrire dessus. J’ai encore moins été motivée pour découper, coller et colorier les pages que je venais de lire.
a-history-of-graphic-design-for-rainy-days-3 a-history-of-graphic-design-for-rainy-days-2

Mais même si je n’ai pas cédé à l’appel du craft, les incitations au bricolage rappelle à chaque page que les réalisations visuelles sont le fruit de travail et d’expériences où les tests sont la base de toute production.

Notons tout de même que le livre est tout en anglais et qu’il n’y a pas de version traduite. Pour un aperçu, il peut être feuilleté en ligne ici. Quant à la version papier de A History of Graphic Design for Rainy Days, elle coûte 22 euro pour 200 pages enrichissantes et amusantes.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *