Toucher Mona Lisa du doigt

Au musée à Prado à Madrid, on peut en ce moment caresser les toiles les plus célèbres. Parfaitement, avec mes doigts gras qui ont touché une paire de frites pas plus tard qu’à la dernière pause déjeuner, je peux glisser mon index sur un tableau de renommée internationale.

C’est lors d’une exposition intitulée « Hoy Toca El Prado » que les non-voyants ont la possibilité de toucher des reproductions de tableau qui par des systèmes de surimpression apparaissent en reliefs pour que la personne puisse appréhender les formes. Les silhouettes des motifs peints deviennent accessibles. Cependant il manque encore la couleur, et peut-être la nuance.

D’après les photographies diffusées par CBS News, il a été choisi de mettre en relief les contours des motifs. Ainsi des non-voyants habitués à lire des images peuvent accéder à ce que représente l’œuvre et à la manière dont est composé le tableau.

L’initiative est intéressante et un peu expérimentale. Les limites de mise à disposition d’un patrimoine imagée aux personnes mal voyantes ou non voyantes sont compréhensibles : comment faire dans le cas des œuvres immenses, peut-on le faire avec tous les types de tableaux ? Quid des impressionnistes, du fauvismes ? Comment faire comprendre l’intérêt pictural d’un Van Gogh qui on ne se contente de communiquer que les contours des sujets du tableau ?

D’ailleurs, cela doit être difficile lorsqu’il y a beaucoup d’affluence dans le musée. À ce moment je ne suis pas sûre que faire cela dans un musée et sous la forme de panneau accroché soit une si bonne idée. C’est une exposition louable, j’ai malgré tout le sentiment qu’on installe des panneaux pour les non-voyants dans une exposition à part dans un musée, juste pour rester dans le cadre du musée. Cependant si on veut permettre l’accès à ce patrimoine, si le procédé n’est pas adapté, cela doit-il pouvoir aussi sortir du musée ? L’accès tactile à l’image est peut-être encore trop à ses prémices, pas encore assez mûr.

Attendons de voir la suite !

Image : Anonyme (atelier de Léonard de Vinci), La Joconde (copie du Prado), huile sur panneau de noyer, 76 × 57 cm,  Musée du Prado, Madrid, Espagne

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

  1. As-tu déjà testé la galerie tactile du Louvre ? Et les bornes tactiles et auditives du musée du Quai Branly ? Si non, cours-y vite, cours-y vite ! Je pense que ça t’intéressera beaucoup.

    A Rouen, où il faudra que tu viennes en week-end un jour, il y a des panneaux de salle, mobile pour non voyants et mal voyants : texte en braille et en gros caractères, reproduction en lignes reliefs et noir et blanc de quelques oeuvres. C’est pas mal foutu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *