Toi aussi, écris en Lobster !

Encore une tendance, cette fois-ci on parlera d’une police de caractère qui commence à s’étendre autant qu’un Comic Sans MS.

Je parle de « Lobster ».

Les raisons du succès ?

On surfe aujourd’hui sur une tendance esthétique du vintage revisité. il faut trouver un compromis entre les courbes d’une époque antérieure avec le modernisme du graphisme de 2011. De ce point de vue, Lobster a tout les avantages. C’est une fausse cursive.

Vous vous rappelez à l’école, on avait l’écriture en capitales (les bâtons), le script (caractères d’imprimerie), et la cursive (attaché). Lobster réussi à être fait de caractère d’imprimerie tout en étant attaché. Ainsi il garde une touche manuscrite tout en étant tout à fait lisible.

C’est d’ailleurs autour de ce principe que Pablo Impallari (typographie argentin auteur de Lobster) a travaillé.

Un problème commun qui affectent la plupart des polices script, est que chaque lettre doit être dessiner d’une manière qui se connectent avec les lettres suivantes et précédentes. Et c’est assez difficile.

En ayant 26 caractères minuscules, qui vous donne plus de 600combinaisons possibles pour chaque lettre (et près de 15 600 tout l’alphabet). Il est presque impossible de les lier sans en compromettre la forme de chacune d’entres elles.

Faussement vintage ?

Je trouve que Lobster n’est pas sans rappeler la police de Coca-Cola. Une écriture script et cursive au trait épais…

Or Coca-Cola c’est aussi ça :

Filtre photo vintage, police Lobster… même combat !

> Page officielle de la police Lobster

> Interview de Pablo Impallari

> Fournie avec quelques thèmes WordPress, il en a fallu de peu pour qu’on la retrouve très fréquemment à travers les blogs. Je pense notamment à Liquorice qui est très répandu.

Écrit par

Je suis tombée amoureuse de la culture visuelle à la fac, lorsque j'ai découvert l'histoire de la photographie et son rôle social. Cela m'a inspiré ce blog que je tiens depuis 2009 pour partager mes découvertes avec vous.

8 commentaires / Donne ton avis !

  1. Vincent says:

    Pour la dernière fois, Comic Sans MS n’est PAS une police, c’est une plaisanterie de mauvais goût. Je voue au gémonies quiconque l’utiliserait dans un cadre sérieux.

    Par contre merci d’avoir partagé cette nouvelle police, je ne la connaissais pas mais je l’aime beaucoup. Ta remarque par rapport à la proximité avec la police de Coca-Cola est très juste, mais je me posais la question : étant donné que ce logo est ancien, est-ce que la police qu’il utilise n’est pas dans le domaine public ? J’ignore par contre s’il existe une telle chose pour les polices, et quelles sont les règles afférentes.

  2. Delphine says:

    Le côté effet de mode m’a déjà lassée, de la voir fleurir partout sur les blogs d’un coup…mais bon elle est quand même moins moche que la comic !!!!!!

  3. Nioui_non says:

    Dommage, je peux plus la piffrer, la lobster, pourtant il y a un très joli travail dessus hein, mais trop, c’est trop!
    Soit dit en passant, la comic, bon, je l’utiliserais pas sur mes cartes de visite, mais elle a son utilité et comme police fun, là aussi, elle est bien bossée, mais elle a été trop vue et surtout trop mal utilisée!
    Ninon, membre du comité imaginaire de défense des polices utilisées à mauvais escient!

  4. WindjacK says:

    Ah ah. Vincent, nous ne partageons pas seulement le même prénom, mais également le même avis. De ce fait, c’est classe, tu me fais économiser l’effort de taper un commentaire trop long.

    Je me contenterai donc de ponctuer cet amas de texte par une courte maxime au calembour ma foi déjà fort usité :

    « Fallait vraiment être un Connare pour créer le Comic Sans MS. »

  5. Kadcom says:

    Marrant j’étais pourtant persuadé que c’était Hobo qui était à la mode. En fait oui mais seulement dans les pizzerias.
    Sinon j’aime bien la police lobster, je connaissais pas du tout.

  6. Simon says:

    Vincent, on peut détester la police Comic Sans MS (et c’est mon cas), mais dire qu’il ne s’agit pas d’une police est une exagération. Cette police était censée être utilisée pour des outils destinés aux enfants, ce n’est pas réellement la faute du typographe si les gens l’utilisent n’importe comment. D’ailleurs, si elle a été utilisée beaucoup plus que ce n’était prévu, c’est bien qu’elle a quelque chose.

Laisser un commentaire