Tarte aux pommes et fin du monde

tarteauxpommesetfindumondePremier roman de Guillaume Siaudeau, j’admets avoir été attirée par Tarte aux pommes et fin du monde uniquement grâce à sa jolie couverture et le fait qu’il ne fasse que 115 pages en édition Pocket. C’est en quelque sorte un livre qui ,non seulement tient dans la poche, mais qui aurait pu entrer dans ma chaussette.

Je voulais alors me remettre doucement à la lecture de roman, réapprovisionner ce format et réussir à me concentrer pendant plus de 3 pages de récit.

C’est chose faite, grâce à Tarte aux pommes et fin du monde.

Sur la 4e de couverture, il est écrit une citation extraite de Le Monde des Livres par Xavier Houssin : « Étonnant premier roman ». C’est tellement exact, que j’ai manqué de reprendre le terme « étonnant » dans le titre de ce billet. Mais je suis restée sobre, parfois cela vaut mieux.

Dans Tarte aux pommes et fin du monde écrit à la première personne, on suit le petit bout de chemin d’un jeune homme pas très à l’aise avec sa vie. Il n’aime pas spécialement son boulot mais l’aime bien quand même, il a eu une enfance un peu difficile, mais aime pourtant terriblement les personnes qui en ont été les acteurs. On pourrait quasiment dire qu’il vit d’amour et d’eau fraîche.

Mais je ne sais pas si c’est le plus intéressant. Ce que j’ai préféré, c’est l’écriture de Guillaume Siaudeau. Il raconte cette histoire simple, ces faits de la vie parfois terrible, parfois banals, de manière poétique où sonne une ironie succulente.

> Guillaume Siaudeau, Tartes aux pommes et fin du monde, 14 €, 5,30 € en Pocket

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *