Silhouette Masterpiece Theatre, de Wilhelm Staehle

J’ai récemment été conquise par les travaux de Wilhelm Staehle. Malheureusement, je n’ai trouvé que très peu de renseignement sur cet illustrateur de talent.

Des situations comiques et intelligentes nous sont présentées dans un style vintage mais dans des composition très moderne.

Typographie

Chacune de ses réalisations devraient pouvoir donner des leçons d’usage de la typographie. Le texte et l’image font couple, la composition est astucieuse, le message passe à merveille.

Ici Specimen sheet of type designers se traduirait par quelque chose comme « typologie de typographes ». Trois silhouettes représentent chacune un type de typographie : thin (fin), reg. (regular, normale), extra bold (très large).

Ludique et pédagogique, ce visuel nous donne une leçon de typo tout en l’illustrant. Peut-on parler de meta-textualité, le calligramme pousser à son extrême ? Le pictogramme à l’honneur ?

Je vais opter pour dire : tout cela à la fois.

Travail par le vide

En dehors du travail par la silhouette, l’intérêt est certainement l’usage d’une silhouette qui ne soit pas noire. Ce n’est donc pas une ombre. Elle révèle telle une surface de qui peut elle-même être utilisée et servir le message.

L’exemple est ici flagrant.

Tandis que la scène se déroule dans un calme paysage d’hiver – SILENT NIGHT, ALL IS CALM : Douce nuit, tout est calme – la silhouette d’un homme transpercé par une épée crée une rupture. Il y a un paradoxe entre la mort de l’homme tué avec violence et le paysage. D’un certain point de vue, s’il est mort, tout est toujours calme.

La présence du l’annotation ALL IS CALM dans la silhouette insiste sur la contradiction.

Humour et jeux de mots

L’espace vide à l’intérieur de la silhouette va ainsi remplacer le système de bulle d’une BD. Il n’est pas nécessaire de créer une nouvelle zone qui pourrait accueillir du texte.

Le corps du texte est en symbiose avec le corps du personnage pour mieux exprimer l’action.

Les contradictions dans la scène apparaissent pour devenir drôles. J’aime ! :)

Ici ONE MEAT PIE COMING RIGHT UP ! : Une tarte à la viande, une !

Bien sûr, j’aurais été déçue s’il n’y avait pas quelques bons jeux de mots. Dans cette image on remarque l’association de l’or Gold et la race de chien Golden-Retrivers.

24 KARAT GOLDEN-RETRIVERS : 24 carats de Golden-Retrivers. Le jeu de mot ne fonctionne qu’en anglais.

L’interêt de cette image figure dans le doute qu’elle donne au lecteur. Mais… l’enfant cherche à jouer avec une bande de chiots, ou bien est-il en train de courir ramasser un tas d’or avec un sourire psychopathe non sans rappeler Chucky ?

Découvrir l’artiste

Je vous invite à explorer par vous-mêmes l’univers de Wilhelm Staehle, vous ne serez pas déçus. En tout cas, comme dirait-on, j’ai grave kiffé.

Le Site

Le Blog

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *