Relire Harry Potter à l’âge adulte

Au cas où tu ferais partie des personnes qui ne m’ont pas connue à cette époque, j’ai eu une très grande période Harry Potter. J’en étais fane comme ceux qui faisaient la queue à la sortie d’un nouveau tome chez le libraire, sauf que j’avais trop la flemme pour ça, et que je voulais bien attendre que la vague passe.

Mais oui, j’ai secrètement espéré qu’un hibou m’apporte une lettre d’excuse de Poudlard parce qu’ils m’avaient oubliée. Dans le même temps, j’étais bien heureuse que cela ne soit que de la fiction, parce que Voldemort n’avait pas l’air très sympa non plus. Ma petite folie avec Harry Potter est passé même si je n’en reste pas moins fane, cela a juste visuellement pris moins de place dans ma vie. Il faut comprendre que je n’ai pas de poster Harry Potter, ni de produits dérivés chez moi. Pssst, je veux bien un funko pop Hermione pour mon anniversaire.

J’ai senti un regain collectif pour la saga Harry Potter. L’enfant maudit et Les Animaux fantastiques au cinéma passés par là… j’ai eu besoin de replonger dans le premier roman à savoir “À l’école des sorcier” en français ou “The philosopher’s stone” en vo.

La première étape consiste déjà à retrouver ses bouquins. Les miens étaient chez un neveu, et je ne les ai pas tous récupéré encore. J’ai en attendant lu la version ebook grâce à une offre d’essai de l’abonnement Kindle Unlimited.

Je l’admets, j’avais peur de ne pas aimer.

Tu imagines, des années de mania Harry Potter, pour le relire à 27 ans, et se rendre compte que c’est nul, que cela aurait mal vieilli, ou pire, que tes goûts ont tellement changé que tu en viens à penser que ton toi d’il y a 15 ans était complètement stupide ?

Mais cela n’arriva pas.

HARRY POTTER C’EST TROP BIEN.

Vivement que je lise le 3, “Le Prisonnier d’Askaban”.

Ceux qui comprendront, comprendront.

 

 

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.