Réapprendre à être monotâche

Te remémores-tu ce où la journée se termine, la nuit tombe petit à petit, et tu te rends compte que tu es enfin en train d’avancer sur la tâche que tu avais programmé le matin ?

C’est à peu près le résumé de mes journées. Il y a les rendez-vous que l’on prend, et ceux que l’on subit. Mais non, je suis ravie de vous parler, de vous saluer. Je suis également ravie de pouvoir répondre à vos questions quand vous m’appeler. Et puis, je me suis rappelée que j’étais l’interlocuteur unique de ma vie.

Business Étoile Center / Paris / Décembre 2019

Je dis un peu avec cela, mais je m’organise des hackathons avec moi-mêmes. Très concrètement, cela signifie que je coupe tout, même la musique, je peux même mettre des boules quies, et je démarre mon application pour Pomodoro.

Sur mon ordinateur, j’utilise depuis des années Tomato One. Je l’aime bien, car elle est très simple, tout en étant personnalisable, notamment sur la durée des temps de production. Sinon, tu peux aussi juste utiliser un chronomètre, il y en a sur tous les smartphones, et peut-être même sur ta montre.

Parc de Champagne / Reims / Octobre 2019
Photophore impromptu / Décembre 2019

Il y a la distraction que l’on s’accorde, et celle que l’on subit. J’ai appris qu’il était tout à fait normal de ne pas être dans un flow de productivité pendant 7 heures en continu tous les jours. Se lever, marcher un peu, aller se servir de l’eau, sont autant de petits moments essentiels pour entretenir mon cerveau. C’est au passage aussi très bien pour rester mobile et limiter la sédentarité. Quand tu es freelance dans un métier de services, la sédentarité est peut-être ton premier ennemi.

C’est un cercle vicieux où tu bouges moins, tu vois moins de gens, tu es moins performants, tu es moins en forme, donc tu bouges moins, tu vois moins de gens, tu es moins performants, tu es moins en forme… Parfois même, tu en deviens désagréable.

Passage Talleyrand / Reims / Décembre 2019

Merci de m’avoir supportée, et de me supporter encore.

Mais là, je vais me faire un petit café, avant de démarrer quelques cycles Pomodoro hard core.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

  1. C’est marrant j’utilise la technique Pomodoro depuis peu aussi.. j’ai de plus en plus de mal à rester vraiment focus et je cherche un peu des techniques pour être plus efficace en moins de temps!

    Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *