Ne bloguez pas pour vous

Je ne sais pas si quelqu’un me drogue sans que je le sache, mais je vois partout un intérêt visuel. Ce blog tourne beaucoup autour de l’idée de noter les images et les matières qu’on voit au quotidien. Tout y est passé. J’ai autant abordé des affiches publicitaires que des couvertures de magazines, en passant par le design, l’humour parfois, la typographie, les technologies ou encore le marketing. Il est difficile de se trouver une ligne éditoriale constante. Et bien que ce blog soit le mien et que je le connais bien, je me demande souvent quel est son sujet.

Aujourd’hui je me dis que c’est juste le blog de quelqu’un qui regarde et qui scrute, qui prend en filature chaque image et chaque rayon de lumière qui passe. Un blog graphique et visuel, mais un blog d’humeurs graphiques. C’est possible ça ?

Je ne crée rien, je ne fais que noter, remarquer et partager. Vous qui me lisez régulièrement (ou pas), est-ce que cela a réellement son intérêt ? D’un côté, se demander l’intérêt de ce qu’on publie est sans aucun doute la chose à ne surtout pas faire pour réussir à bloguer. Si tu te poses trop de questions, alors tu finis par ne rien faire.

Et finalement, tenir un blog est une expérience à vivre. Il y a tout l’intérêt Web derrière dans lequel on va petit à petit apprendre à se servir de divers outils et de diverses technologies. Mais humainement cela apporte aussi beaucoup. Il y a certes les rencontres qui peuvent arriver, mais il s’agit surtout d’un bon moyen de parcourir sa propre nature en partageant ses intérêts.

C’est la construction d’un discours, d’une manière de faire et d’une manière de voir. C’est un exercice régulier si ce n’est quotidien pour organiser ses pensées et mettre en ordre ses idées. Une méthodologie se met en place sans même qu’on ne s’en rende compte et cela m’a par exemple été d’une aide réellement précieuse pour la rédaction de mon mémoire.

Bref, pour ceux qui hésitent encore, bloguez et lancez vous. Ne vous souciez pas si cela va fonctionner ou pas, faîtes le. Vous ne pouvez pas publier tous les jours ? On s’en fiche ! Si vous avez quelque chose à partager alors vous finirez par trouver votre rythme.

Et contrairement à ce que disent beaucoup, ne bloguez pas pour vous. Non, bloguez pour les autres. Bloguez pour leur donner quelque chose et partager un bout de vous-mêmes : votre passion, votre expertise, votre opinion, vos créations…
Car si vous donnez un peu de cela, on vous le rendra bien.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

7 commentaires

  1. Bonjour,
    Je viens de lire votre article avec intérêt. En effet, j’ai publié ce matin un billet sur la même idée. J’ai 51 ans et je tiens un blog depuis peu. Non pas pour devenir la blogueuse du moment, mais tout simplement partager, communiquer. Comme vous dites, cela est constructif d’apprendre à se servir des nouvelles technologies. Pour ma part, je n’ai pas beaucoup de lecteurs car personnes ne me connait, mais le peu que j’ai, eh bien cela me fait plaisir. Je n’ai rien à proposer, juste à partager un moment.
    Bonne journée à vous
    Catherine

  2. Personnellement, j’aime bien les blogs qui parlent de plusieurs trucs en même temps. Mais c’est clair que le tien est tourné vers l’image et le regard, la photo, le dessin. Je le trouve assez homogène :)

  3. J’aime beaucoup ce que tu dis ! Tu mets dans le mille ! Et çà me donne envie de continuer… alors que je viens tout juste de commencer !

  4. merci pour cet article très intéressant ! je viens tout juste d’ouvrir mon blog, un blog de dessins, et je me sens très libre dans ma création et c’est très gratifiant de le partager ! Enfin je dessine ce dont j’ai envie et pas ce qu’on me commande (je suis un professionnel du dessin. Le dessin était devenu que du travail, et je n’avais plus du tout la partie loisir)

    Je trouve ça super que vous annotiez, et remarquez des choses, et que vous pointiez du doigt ce que vous aimez. Ça enrichit les points de vues, on sort du consensuel.
    Et puis, pas la peine de chercher une ligne « conductrice » au blog..y’en a marre de tout classer dans des cases ! :)

    En tout cas, votre message m’encourage alors que je débute tout juste mon blog, merci !

  5. Je pense que le propre du blog c’est de ne pas avoir de ligne éditoriale. C’est plus axé autour d’un thème ou plusieurs. Et rien n’est définitif. Le blog jouit d’une liberté qu’un journal ne pourrait avoir.

    Ainsi, la rédactrice peut très bien y exprimer ses humeurs, ses passions, ses idées ou tout simplement s’adresser à ses lecteurs.

    Quel intérêt j’ai à lire ce blog ? En fait ils sont multiples. C’est un point de vue personnel sur le monde, présenté d’une manière originale, différente de ma propre vision des choses. Le blog traite avant tout de sujets qui me sont familiers mais que je ne maîtrise pas en totalité. Ainsi c’est une source de savoir qui me permet d’apprendre. Enfin le blog raconte une histoire et même s’il a vécu différentes identités, il retrace le vécu de l’éditrice et moi j’aime bien les histoires.

    Au final, quand je relis l’article et mon commentaire, je me rends compte que c’est à peu près les mêmes motifs qui président à ta rédaction et ma lecture. C’est sans doute là le véritable intérêt la rencontre intellectuelle et personnelle autour de thèmes et idées qui intéressent à la fois la rédactrice et le lecteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *