Muzéo, une expérience derrière de la reproduction d’œuvre d’art

Les particuliers ont toujours eu accès à de la reproduction d’œuvre d’art pour la décoration. Elle permet d’aménager un intérieur avec des images qu’on aime et qui nous ont marqué. C’est la touche de personnalisation et le clin d’œil à un souvenir visuel qui fait alors de ce lieu chez soi.
La démarche d’avoir une reproduction d’une œuvre ou d’une œuvre originale n’est pas tellement différente de la démarche de l’adolescent qui va coller des affiches de sa vedette préférée sur les murs de sa chambre. C’est en effet dans la personnalisation de son lieu de vie qu’on cherche à ancrer son identité dans ce lieu. C’est ce qui fait que cela ne peut être que chez moi, et chez personne d’autre.
20131123-123158.jpg
Muzéo est une société fondée par Éric Angiboust, l’homme qui aimerait avoir 180 de QI. Mes échanges avec lui et avec les intervenants de Muzéo comme Frédéric Aubert m’invitent pourtant à croire que c’est bien de l’intelligence qu’il y a derrière le nouveau projet de l’agence de design iconographique une sensibilité artistique que je ne peux nier. Ils font vivre es lieux avec des images.
Depuis des années, Muzéo met à profit un savoir faire en design dans la décoration quasi scénographique dans des lieux hôteliers et mêmes culturels comme le Palais de Tokyo à Paris.

Aujourd’hui Muzéo veut apporter au grand public un savoir-faire qui lui permettra d’acquérir des reproductions d’œuvres d’art de qualité. Le catalogue à disposition sur le site récemment mis en ligne est vaste, mais ce n’est pas l’essentiel du propos. En effet, Éric Angiboust présente avec enthousiasme les outils du site qui permettent une personnalisation poussée. On choisit le support, la dimension, si on recadre, le cadre… Rien n’est par défaut.
Et si vous n’avez pas d’idée, si vous vous demandez si une image que vous aimez est disponible, utilisez l’outil en un clin d’œil qui travaille avec un algorithme de similarité d’images.
20131123-123026.jpg

Et ensuite ? Tout est fait à la main, dans un atelier présent dans le 12e arrondissement de Paris. De l’impression à l’encadrement, les différentes étapes de la production de la reproduction qu’on aura conçu sur le site sont séparés de quelques mètres chacune.

Mon impression ? Je dois admettre que je suis impressionnée de la conscience de l’environnement numérique et de ses spécificités pour une entreprise qui a pourtant dédiés pendant des années son activité à du B2B hors ligne. L’enjeu du site de Muzéo à destination du grand public n’est pas une vulgaire extension de leur activité avec un site e-commerce. Une réelle logique de contenus et de recherche d’œuvre contemporaine à mettre en valeur.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *