Mon Kindle : Bilan 6 mois plus tard

En mai dernier je parlais de m’acheter un Kindle, j’avais alors sauté le pas un mois plus tard pour recevoir un Kindle 3 Wi-Fi. Maintenant que le Kindle est commercialisé en France, beaucoup me demandent si cela vaut le coup. Petit retour d’expérience…

Rentabilité ?

On me demande si c’est rentable, si cela revient moins cher ou quoi. Je pense répondre que non. Sauf si tu ne lis que des grands classiques qui sont tombés dans le domaine public en France, tu continueras de payer tes livres. Le marché français en terme de livre numérique est encore assez jeune, le prix va baisser lentement. Par ailleurs, les tarifs actuels ne sont pas ceux des livres de poche. Je cherchais par exemple le dernier L Pancol en ebook, mais le prix correspondait à celui de la “belle” édition. Du coup, pour les livres très récent je continue de les acheter en papier.

Ensuite j’ai du mal à assimiler cette notion de rentabilité à un livre. C’est comme si on devait se passer de lire parce que ce qu’on aura ne sera pas à la hauteur de la dépense. Mais je suis vieux jeu là dessus.

Si je m’en sers souvent ?


En terme de lecture loisir, je m’en sers une fois sur deux. Une fois je lis un livre que j’ai déjà, une fois je lis sur le Kindle, c’est un peu en fonction des envies… Quand je cherche un livre que je n’ai pas dans ma bibliothèque, je vais penser à voir s’il est disponible pour Kindle.

Après, je finis souvent par acheter tout de même le livre d’occasion si je l’ai aimé (pour un roman). Par contre, en ce qui concerne des livres d’art ou bien tout simplement de jolies éditions, je les achète physiquement.

Pour résumé : si je cherche le texte, je prends sur Kindle ; si je cherche l’édition, je prends le livre.

Mais encore ?

Je pense que je vais bientôt m’abonner à un journal via Kindle. La seule chose est que je me dis que je n’ai pas la version 3G, il faudrait alors que je me connecte au Wi-Fi tous les matins avant de partir… C’est à prévoir. Il va falloir creuser un peu de ce côté. Mais il est vrai que depuis que le Kindle est arrivé en France, je lui trouve beaucoup plus d’usages, en plus de relire les classiques.

Et surtout, j’aime le Kindle aussi pour ses dictionnaire. Faire des recherches dans un dictionnaire numérique avec des définitions bien indéxée et une batterie qui tient 1 mois… C’est quand même un bon confort.

Un conseil ?

Oui, demande toi vraiment si tu t’en serviras. C’est certes 99 euro, mais cela signifie qu’il faudra lire au moins 10 livres de 10 euro, qui seront gratuits, avant de le rentabiliser. Va essayer les différentes liseuses qui existent sur le marché. J’ai remarqué qu’ils étaient en exposition dans la plupart des magasins à présent. Pèse le, vois si c’est maniable et si cela ne t’es pas trop étrange.

Choisis une liseuse pour la qualité de son “écran”. Tu vas acheter une liseuse car c’est plus facile de lire dessus que sur une tablette multimédia, alors autant prendre une qui te fournit une qualité de lecture satisfaisante !

Et fais toi une petite liste de livres que tu pourrais lire sur le Kindle ou des applications que tu en aurais, tu pourras ainsi estimer si pour toi cela vaut la peine.

> Acheter un Kindle

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.