Mon Kindle : Bilan 6 mois plus tard

En mai dernier je parlais de m’acheter un Kindle, j’avais alors sauté le pas un mois plus tard pour recevoir un Kindle 3 Wi-Fi. Maintenant que le Kindle est commercialisé en France, beaucoup me demandent si cela vaut le coup. Petit retour d’expérience…

Rentabilité ?

On me demande si c’est rentable, si cela revient moins cher ou quoi. Je pense répondre que non. Sauf si tu ne lis que des grands classiques qui sont tombés dans le domaine public en France, tu continueras de payer tes livres. Le marché français en terme de livre numérique est encore assez jeune, le prix va baisser lentement. Par ailleurs, les tarifs actuels ne sont pas ceux des livres de poche. Je cherchais par exemple le dernier L Pancol en ebook, mais le prix correspondait à celui de la « belle » édition. Du coup, pour les livres très récent je continue de les acheter en papier.

Ensuite j’ai du mal à assimiler cette notion de rentabilité à un livre. C’est comme si on devait se passer de lire parce que ce qu’on aura ne sera pas à la hauteur de la dépense. Mais je suis vieux jeu là dessus.

Si je m’en sers souvent ?


En terme de lecture loisir, je m’en sers une fois sur deux. Une fois je lis un livre que j’ai déjà, une fois je lis sur le Kindle, c’est un peu en fonction des envies… Quand je cherche un livre que je n’ai pas dans ma bibliothèque, je vais penser à voir s’il est disponible pour Kindle.

Après, je finis souvent par acheter tout de même le livre d’occasion si je l’ai aimé (pour un roman). Par contre, en ce qui concerne des livres d’art ou bien tout simplement de jolies éditions, je les achète physiquement.

Pour résumé : si je cherche le texte, je prends sur Kindle ; si je cherche l’édition, je prends le livre.

Mais encore ?

Je pense que je vais bientôt m’abonner à un journal via Kindle. La seule chose est que je me dis que je n’ai pas la version 3G, il faudrait alors que je me connecte au Wi-Fi tous les matins avant de partir… C’est à prévoir. Il va falloir creuser un peu de ce côté. Mais il est vrai que depuis que le Kindle est arrivé en France, je lui trouve beaucoup plus d’usages, en plus de relire les classiques.

Et surtout, j’aime le Kindle aussi pour ses dictionnaire. Faire des recherches dans un dictionnaire numérique avec des définitions bien indéxée et une batterie qui tient 1 mois… C’est quand même un bon confort.

Un conseil ?

Oui, demande toi vraiment si tu t’en serviras. C’est certes 99 euro, mais cela signifie qu’il faudra lire au moins 10 livres de 10 euro, qui seront gratuits, avant de le rentabiliser. Va essayer les différentes liseuses qui existent sur le marché. J’ai remarqué qu’ils étaient en exposition dans la plupart des magasins à présent. Pèse le, vois si c’est maniable et si cela ne t’es pas trop étrange.

Choisis une liseuse pour la qualité de son « écran ». Tu vas acheter une liseuse car c’est plus facile de lire dessus que sur une tablette multimédia, alors autant prendre une qui te fournit une qualité de lecture satisfaisante !

Et fais toi une petite liste de livres que tu pourrais lire sur le Kindle ou des applications que tu en aurais, tu pourras ainsi estimer si pour toi cela vaut la peine.

> Acheter un Kindle

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

20 commentaires

  1. Moi j’attends le kobo (commandé) parce que le format propriétaire du kindle et les drm non merci mais sinon, suis convaincue. Et si les prix de ebook sont encore énormes c’est parce que la TVA est à 19.6 au contraire du papier mais ça devrait changer (on espère) et puis il y a les éditeurs 100% numériques ou d’autres mixtes qui font des efforts sur les prix, heureusement.

  2. J’ai vu une personne dans le métro hier qui lisait sur un kindle comme le tien. C’était la première fois, d’habitude je vois les gens lire plutôt sur des tablettes numériques.
    C’est vrai que le choix est difficile et qu’il faut se poser les bonnes questions. Il y a les geeks (comme moi :S) mais pour les autres cela reste un achat qui coute quand même un peu, même si les prix baissent, et si on ne lit pas dessus, c’est dommage.
    J’avais lu qu’écologiquement, la rentabilité était atteinte à 23 livres par an, ce qui est quand même énorme pour le commun des lecteurs.
    Par contre, économiquement, adieu les imprimeurs (mais bon, on ne va pas refaire le monde, non plus).

  3. Super cet article !
    Moi, je sais que je ne pourrais jamais m’en servir et pour 2 raisons :
    – j’ai du mal à lire sur un écran, ça me fatigue les yeux …
    – j’aime trop les livres physiques pour ne pas les avoir chez moi ^^

    Par contre, je garde l’idée pour un cadeau à quelqu’un un jour ;)

  4. @ mArie : Attention sur une liseuse il ne s’agit pas d’un écran, mais de l’encre qui se déplace sur une surface… de e-ink ! :-)

    C’est vrai que cela peut être un cadeau sympa. Je suis d’accord !

  5. J’hésite vraiment à investir sur un tel produit car je pense ne pas lire assez. Mais l’idée de partir avec plusieurs livres dans la poche c’est ce qui me tente le plus.

    Bref je ne sais pas si je l’ajoute dans ma liste de Noel

  6. bon faudrait que je saisisse bien les in et les out entre une tablette et une liseuse ;-)!!! moi je suis très partagée ! j’aime le contact du livre, le fermer, l’ouvrir, le sentir, le prêter, l’emprunter, le toucher du papier… plus cela va, plus notre contact au monde passe par un clavier, une souris, un écran à toucher… et puis je veux pas me précipiter sur toute la technologie qui se pointe, je suis pour que les imprimeurs aient le temps de faire évoluer leur métier ;-), je suis pour que leur savoir-faire continue d’exister et même si il faut évoluer avec son temps, je ne crois pas qu’il faille tout casser ni tourner le dos à ce qui a été… un long débat…
    Bref j’ai pas grandi avec la télé déjà donc j’suis perdue pour la technologie , lol !!!

  7. Merci beaucoup pour cet article post-achat.
    J’ai une fixette en ce moment : le kindle ou le kobo de la Fnac. J’ai vu le 1er sur le blog de Faust’in qui m’a presque convaincue d’en acquérir un. Maintenant, je suis pas mal en vadrouille en ce moment et il est vrai qu’une liseuse moins lourde qu’un bouquin me conviendrait assez.
    Je pense que je vais finir par céder, d’autant que j’achète pas de livres « kleenex » en ce moment, donc je pourrirai un peu moins ma bibliothèque…
    Bref, merci pour cet avis!

  8. Y’a des trucs que je trouve bien dans le kindle:
    – c’est petit (plus qu’un livre) donc plus pratique à transporter
    – c’est électronique, donc on peut télécharger du contenu instantanément, pas besoin d’aller l’acheter en librairie ou d’attendre qu’il arrive par la poste

    Par contre les inconvénients:
    – le prix, sans même parler du prix du kindle, le prix des livres n’est pas si intéressant que ça, on arrive parfois à trouver des livres moins cher en papier
    – la disponibilité des livres, j’ai l’impression qu’on ne trouve pas tout, il y a quelques livres français, mais dès que c’est des choses un peu moins mainstream ça n’existe plus. Il semble y avoir quelques livres en VO en plus, mais les livres en VO c’est pas comme les films en VO, y’a pas de sous-titres, donc si c’est du coréen c’est mort.
    – la compatibilité avec les autres amazon, perso j’achète régulièrement des livres sur amazon.com au lieu d’amazon.fr parce qu’il y a plus de choix. Un livre papier c’est forcément compatible avec mes mains et mes yeux, mais est-il possible d’acheter un livre sur amazon.com avec mon kindle français? J’ai déjà essayé d’acheter des MP3 depuis amazon.com et ça n’était pas possible, donc j’ai un peu peur pour le kindle !
    – le stockage et la conservation, un livre je l’ai chez moi, je peux le prêter à des gens, je peux le donner, je peux le revendre d’occasion. Avec un livre électronique qui coûte 75% du prix du livre papier je ne peux pas forcément. De même pour la conservation, je ne sais pas si je pourrais encore les lire dans 10 ans. Si un livre électronique coûtait 10% (en exagérant) du prix du livre papier, je ne me poserais pas de question, ça pourrait disparaître c’est pas grave.

    Petite réflexion pour la fin, si il y avait un abonnement au mois qui permettait de lire autant de livres que je veux, je serais déjà plus intéressé, ça permet de lire des livres qu’on aurait pas pensé acheter, lire les premiers chapitres « pour voir », etc. Là il y aurait un vrai intérêt ! On dirait que c’est dispo sur amazon.com (pas sur tous les livres par contre) : http://www.amazon.com/gp/feature.html/?docId=1000739811

  9. Oui c’est utile dans le sens que ton sac pèse bien moins lourd, qu’une Kindle vaut mieux que beaucoup de bouquins dans le sac, mais je ne sais pas. Je me demande si j’arriverais vraiment à lire sur une liseuse. Je préfère de loin le toucher du livre, l’odeur, et pouvoir mettre des annotations dans la marge :)

  10. Merci pour cet article post achat, c’est vraiment utile ! Perso, je cherche à me renseigner avant l’achat justement, donc ça tombe à pic.

    Si je commence à y penser c’est parce que je lis pas mal dans les transports en commun (j’ai une heure de trajet le matin et une heure le soir donc je rentabilise !) mais tous mes livres finissent écorchés, abîmés, cornés, soit parce que je les trimballe dans mon sac, soit parce que je corne les pages où il y a les idées importantes pour me faire des fiches plus tard (c’est pour réviser des concours). Du coup, mes livres sont vraiment dans un sale état après.

    Mes questions :
    – Est-il possible de surligner des mots sur 1 kindle ? Parce que mes livres sont tout bariolés, j’ai des remords ! Au moins si je peux le faire sur kindle, je pourrai toujours effacer, donc voilà ma 1ere question, une fonction de surlignage ?

    – Y a-t-il une fonction de recherche dans le texte ? (Par exemple, je cherche un mot dans le texte et une fonction me trouve tous les endroits où est ce mot ? Les bouquins que je lis pour les concours sont parfois chauds à comprendre, et c’est souvent une 20aine de pages plus loin qu’on capte ce qu’à voulu dire l’auteur, sauf qu’on se rappelle seulement d’un bout de phrase et impossible de retrouver le passage pour le relire !!)

    – Y a-t-il une fonction pour écrire soi-même un texte ? (Bah oui, je veux faire mes fiches moi !! Bon, ok, kindle c’est pas word et j’ai pas l’air d’avoir bien saisi, mais je me renseigne !)

    – Une fois le livre téléchargé, on ne peut le stocker que sur le kindle ? u est-il possible de le mettre sur un ordi, un disque dur .. ?

    – enfin, y a-t-il un site internet ou on peut voir la liste des livre électroniques qu’on peut avoir sur le kindle ?

    Petite précision : je pensais prendre la kindle à 99e, le kindle touch, je vois pas vraiment ce qu’elle a de plus à part 1 mois de plus de batterie et une plus grande capacité de stockage (le fait de toucher la page plutot que de faire glisser les pages est une drôle d’innovation non ? ça me stresse, si je touche la page même sans faire exprès, ça va tourner ? ça risque de me saouler très vite !! et puis faire glisser les pages, c’est pas mieux ? ça rappelle + les vrais livres je pense..)

    Désolée de poser autant de questions, et merci si l’un d’entre vous prend la peine d’y répondre !

  11. Oué, Calibre, bon choix.
    Et y’a un truc dont tu ne parles pas (là en tout cas), c’est de l’impact plutôt positif d’un point de vue environnemental qu’on a avec la numérisation des oeuvres, même si le prix des bouquins est une honte.
    J’ai aussi le même, j’en suis très satisfait et il me sert principalement à dévorer les classiques que je n’ai jamais lus (dont les Jules VERNE).

  12. @Mathieu : J’en ai également le même usage, pour relire les classiques.
    En ce qui concerne l’impact environnemental, malheureusement je ne pense pas que l’hypothétique diminution du nombres de tirages papier soit due aux livres numériques. Ou en tout cas, le marché est encore beaucoup trop jeunes pour cela. :-)

    Par contre, je vois bien une globalisation des livres numériques pour les romans au format poche, mais une conservation des belles éditions. Autant pour les « beaux » livres et les poches.

  13. J’ai acheté une kindle, je l’ai utilisé plusieurs jours et renvoyée . Facile à utiliser, légère, J’ai été désagréablement surpris par le contraste de l’Écran. Il parait que cela correspond au contraste lorsque regarde du texte sur papier. Je pense que c’est un mensonge. Le fond est parfaitement gris clair, et il n’existe sauf erreur de ma part aucun moyen de l’éclaircir pour qu’il ressemble vraiment à du papier blanc. du coup , pour ma part, la lecture sur kindle me fatiguait. voilà mon avis :)

  14. @martin : Merci pour cet avis !
    C’est vrai que j’ai trouvé un peu curieux le gris au début. Par contre je me suis très très vite habituée. Pour preuve j’ai lu l’équivalent d’un livre de 600 pages sans problèmes dès que je l’ai eu.
    Enfin, chacun son truc aussi.

    =)

  15. Je voulais te demander, tu avais écrit que les 10 premiers livres sont gratuits c’est vrai ?

  16. Bonjour Alphonse, ce n’est pas exactement ce que j’ai écrit.
    Par rapport à la rentabilité d’un Kindle à l’époque de 99€. J’avais estimé qu’il fallait lire au moins 10 livres pour la rentabiliser, sachant qu’un roman sur le commerce coûte plus ou moins 10 euro.

    Acheter 10 livres : 100 euro vs. Acheter un Kindle à 100 € sans livre dedans.

  17. Bonjour, je ne sais pas si quelqu’un a répondu à cette question mais si j’achète un livre via Kindle est-ce que je peux le revendre après ? Merci de votre réponse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *