Mode d’emploi pour déprimer efficacement

Rien ne vaut une petite séance de dépression et d’auto-flagellation pour détendre ses muscles du visage. En effet, la non-expression faciale est certainement le meilleur moyen d’entretenir le tonus de ses joues et ainsi retarder l’apparition des rides. La dépression régulière, c’est bon pour ton capital jeunesse.

Ainsi pour conserver des traits souples et lutter contre la rétention d’eau grâce aux bienfaits des larmes, il y a plusieurs méthodes plutôt efficaces.

Assumer ses échecs en se disant que c’est de sa faute

L’expression « tu ne pourras en vouloir qu’à toi-même » est adaptée à cette situation. L’idée est de nourrir une colère inouïe envers soi et cela peut aller avec de nombreuses situations.
Il faut se rappeler d’une chose longtemps et encore voulu mais jamais acquise. S’il y a eu un ou plusieurs essais pour atteindre ce point de potentiel épanouissement personnel, pensez que vous n’y êtes pas arrivé parce que vous étiez trop faible et que vous n’y arriverez donc jamais. La nature est contre vous, ce n’est peut-être tout simplement pas votre truc et vous pouvez ainsi maudire le monde d’avoir eu cette idée.

Si vous n’avez jamais essayé ou trop tard – cette situation peut être compatible avec la première –  alors pensez que vous n’avez jamais eu le cran de le faire. En effet, si c’était vraiment pour vous et si vous le méritiez vraiment, vous auriez certainement atteint votre but depuis longtemps à l’image des gens épanouis de votre entourage.

Penser au temps que vous auriez pu gagner plutôt que de courir après une chose impossible par égocentrisme

L’heure est au bilan, rien ne vaut prendre un peu de recul pour mieux visualiser l’ampleur de la mauvaise personne que vous êtes.
De quel droit avez-vous osé courir après un objectif vain et qu’en plus seul vous compreniez ? Vous auriez pu faire tant d’autres choses de manière beaucoup plus efficaces, et bien entendu de manière plus rentables.

Tout ce temps a été perdu et il s’agit d’autant de temps que vous n’avez pas pu consacrer à votre entourage choisi avec soin.

Il est temps de se rendre utile et d’arrêter de rêver. D’ailleurs, si vous y pensez mieux, espérer et travailler dans le sens de votre rêve est finalement sans aucune garantie et cela risque de vous poussez encore vers un autre échec.

Vous êtes une mauvaise personne, c’est tout ce qu’on peut dire d’une personne qui s’acharne pour quelque chose qui va lui faire du mal et aussi faire du mal aux autres parce qu’il s’agit d’un égocentrisme abouti au point d’en délaisser les besoins des autres.

S’entourer des bonnes personnes

L’entourage est primordial. Il faut absolument s’entourer des personnes qui penseront réellement à vous et seront importantes. En effet, les autres savent mieux que vous ce qui est bon pour votre bien-être et votre avenir. Ils ont le recul que vous n’avez pas et sont capable de mieux voir lorsque vous faîtes une erreur de jugement.

C’est pourquoi il faut s’entourer de gens capables de faire preuve de la plus grande objectivité et d’un rationnalisme poussé. Ils pourront ainsi vous répétez d’eux-même les points énoncés plus hauts à chaque fois que vous ressentirez une peine qui pourrait vous pousser vers la déprime. En effet, la peine sera l’indice de la faille dans vos objectifs et pourra ainsi être exploitée afin de vous faire aller dans un chemin où vous serez efficacement et beaucoup plus rapidement heureux.

Vos vrais amis sont les gens qui seront capables d’être durs avec vous et vous dire que si les autres y arrivent et pas vous, c’est tout simplement parce que vous n’en avez pas les capacités. Tout n’est que de votre faute car vous n’avez eu ni le cran ni la force d’aller jusqu’au bout.

L’autre solution est de trouver des personnes qui parlent peu, ainsi vous aurez le loisir d’imaginer intérieurement qu’ils pensent que vous êtes la plus horrible et la plus égocentrique des personnes.

À la fin de cette méthode, vous êtes tombés bien bas, vous avez abandonné votre rêve le plus cher.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

4 commentaires

  1. Vas-y balance ton rêve le plus cher ? Déjà si tu le formules concrètement c’est que tu le touches du bout des doigts, donc c’est pas si looooin ^^

    et tu as raison : OUST les relations toxiques !

  2. Haaaaaaa, ma solution à moi à été de prendre mon chéri sous le bras, et de partir loin loin de ces personnes. De ne plus leur parler de mes projets, de ne plus rien leur demander, de ne plus dépendre d’eux, en aucun point. BREF DE FAIRE MA VIE comme je la souhaitais.
    Parce que forcément ça marche dans les 2 sens, hein! Il y ceux qui disent toutes ces conneries, et ceux qui les écoutent. Le jour où j’ai décidé de ne plus faire partie de cette seconde catégorie, ma vie à changer! EN VRAI!

    Allez courage! Bises bises

  3. tout petit ( donc y a tres tres longtemps, a l’époque, la peine de mort venait d etre abolie ), on m’a dit que la seule limite a nos reves, c’est nous memes…

    petit, j’avais l’espoir de partir dans l’espace, je n’ai ni les capacités physique d’un gagarine, ni les fonds financiers d’un shuttleworth, donc a l heure actuelle, je me suis résigné a ne pas partir dans l’espace.

    mais apres tout, quel interet d’avoir des reves ?
    n’est ce pas mieux d’avoir des objectifs ?
    a mon sens : reve = inaccessible, objectif = accessible.
    attention, il s’agit ici d’une question ouverte. et absolument pas un choix personnel.

    mais perso, je prefere etre ridé et etre de bonne humeur, que non ridé et malheureux :)
    il faut juste profiter de la vie comme elle vient, oui la vie n’est pas toujours facile, oui on se mange des claques dans le visage ( pour la faire polie lol ), mais apres tout, c’est cela qui nous rend plus fort et prouve notre humanité, serions nous mieux si rien ne nous atteignait ? serais je mieux si j’avais autant de vie que ce clavier avec lequel je vous débite mes aneries ?
    et perso, quand la vie décide de m en mettre plein la tete, je prend les soucis un a un, la theorie des petits pas …

    je vous laisse la avec mes aneries, je dois repartir dans la configuration de turpial qui me casse les oreilles depuis que je vous ecrit a chaque nouveau tweet.

    bonne continuation
    et Uty, be happy :D

    cordialement

    Séb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *