« Micmacs à tire-larigot » de Jean-Pierre Jeunet

J’ai été voir ce film le jour de sa sortie. Je ne l’attendais pas vraiment mais j’étais plutôt curieuse.

Affiche de "Micmacs à tire-larigot" de Jean-Pierre Jeunet
Affiche de "Micmacs à tire-larigot" de Jean-Pierre Jeunet

Synopsis

Le père de Bazil meurt tué par une mine anti-personnel alors que Bazil n’est qu’un enfant.  Plus tard il reçoit une balle de revolver dans le crâne lors d’un braquage. Chacune de ces armes ont été construites et vendues par des entreprises françaises.

La balle, toujours logée dans son crâne, menace de le tuer à tout instant. Il perd son appartement, son travail, commence à flâner dans Paris en faisant de petits spectacles pour vivre. Il est recueilli et accueilli à… « Micmacs à tire-larigot ». Un lieu où on recycle les objets pour leurs donner une nouvelle vie.

Ses nouveaux camarades, des personnages aussi fous qu’attachant, vont l’aider à se venger contre les deux marchands d’armes qui ont changé sa vie.

Commentaires

Je n’ai pas une grande admiration pour Dany Boon. Je dois d’ailleurs faire partie des rares personnes à n’avoir jamais vu Bienvenue chez les Ch’tis. J’ai du prendre un petit temps pour ne plus voir Dany Boon et me concentrer sur l’histoire.

Ce qui est bien dans les films de Jean-Pierre Jeunet, c’est que Paris c’est toujours beau et coloré. Quand j’y suis ça l’est toujours un peu moins… enfin sauf si il fait vraiment beau et qu’il n’y a pas trop de monde. Ah Paris ! Les bouquinistes au bord de la Seine , la rue Sainte-Anne (miam), le Louvre, Notre-Dame, Beaubourg…

Je dois dire que j’ai été un peu déçu par le film. Individuellement tous les personnages sont géniaux, les décors sont magnifiques, l’intrigue est plutôt intéressante, le casting est excellent. Mais le développement de l’action prépare le spectateur à quelque chose de génial et énorme. À chaque fois que la quête de Bazil essaye d’avancer on se dit « ah pas mal, c’est bien trouvé ». Bref, le dénouement m’a laissée sur ma faim.

jeudi 19 novembre 2009
lundi 23 novembre 2009
  1. Damien

    En gros « C’est un film génial, mais j’aime pas la fin »

  2. admin

    C’est tout à fait ça l’idée ;p

Leave your comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *