Ma visite des coulisses de Museomix

C’était un samedi après-midi venteux et pluvieux. Surtout pluvieux d’ailleurs et le fait que mon parapluie ait décidé de rendre l’âme ne l’aidait pas vraiment à rester de bonne humeur. J’ai pourtant enfilé un bleue jean et une paire de chaussures bleue elle aussi, pour bouger mes pattes en direction du musée Guimet des Arts asiatiques dans le but de voir l’exposition que j’attendais tant : Angkor, naissance d’un mythe.

Ma déception fut grande lorsqu’après un peu moins d’une heure de métro bondé, nom e fit savoir qu’on ne pouvait plus entrer dans le musée en raison de la forte affluence des visiteurs. Je faisais donc partie de cette masse de presque-Parisiens qui arrivent au musée à 16h30 et qui ne peuvent pas entrer.

20131109-222325.jpg

C’est à ce moment que Peccadille du blog Orion en aéroplane me convia à une visite des coulisses de Museomix au cœur du musée des Arts Décoratifs où elle est chargée tout le week end de liveblogguer l’événement.

Museomix est un beau projet qui a lieu une fois par an dans plusieurs du monde. À Paris, c’est le musée des Arts Décoratifs qui accueille la manifestation de cette année pour ouvrir ses locaux a quelques 150 personnes chargées d’imaginer des solutions alternatives et qualitatives de médiation culturelle. L’objectif en clair ? Rassembler durant plusieurs jours et dans un même endroit des compétences permettant de mettre en place des initiatives qui pourront faire évoluer l’approche des musées vers leurs public (et inversement) pour dépoussiérer les galeries et montrer comme c’est cool.

Donc un peu de métro et de marche à pieds plus tard, je suis entrée en compagnie de Peccadille dans les entrailles du musée. Médiateurs, développeurs, artistes, rédacteurs… Plusieurs équipes sont composées de manière équilibrée afin que toutes les conditions soient réunies pourpre présenter mardi les projets abouties.
Et pour présenter ces projets, une armées de Playmobiles et de compétences techniques réunies en FabLab sont également là pour donner de la matière au projet qui deviennent alors des prototypes.

C’est en somme un beau projet qui a la chance d’être accueilli par une institution prestigieuse avec le soutien de partenaires qui œuvrent dans le monde de la culture. Cette fourmilière faite de bénévoles est à suivre des près et on a hâte de voir les prototypes !

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *