Ma vie sans téléviseur

C’était presque bien ciblé

– Allô Mlle Uty ?

– Canal Satellite en partenariat avec Free, disposez-vous bien d’une freebox ?

– Oui, mais avant que vous ne n’alliez plus loin, je n’ai pas de téléviseur.

– Ah.

Non, je n’ai pas de téléviseur. En général, lorsque je raconte cela on me répond quelque chose qui ressemble à : “mais comment tu fais ?”. Comme si le fait de ne pas en avoir équivalait à l’absence d’eau courante chez soi. En attendant, essayez de vous passer d’eau du robinet et on en reparlera.

Est-ce que je la regarderais ?

Même si j’avais une TV, la regarderais-je ?

Je me suis tellement habituée à ne pas avoir de lucarne à images chez moi… Vous savez, la boîte à images si importante dans certains foyer. Même que très souvent, on organise tout son intérieur autour de la télévision.

En effet, lorsque la plupart des gens emménagent, ils posent la TV près d’une prise électrique, puis place un canapé juste devant. Cet ensemble devient le salon ou la salle de séjour, c’est-à-dire l’endroit où on est censé passer le plus de temps.

Ainsi la télévision est matériellement ancrée dans le quotidien. Regardez l’intérieur de chez quelqu’un qui n’a pas de télévision, on est étonné par la manière différente d’organiser les choses. Par exemple un canapé et une table basse deviennent d’un coup moins indispensables.

Même les impôts trouvent cela évident

En France, on a cette fameuse redevance audiovisuelle. Et généralement, l’administration décide que j’ai FORCÉMENT une télévision, pour regarder de magnifiques chaînes.

Du coup, c’est toujours un peu compliqué d’aller les voir pour leur dire : “non, je n’ai pas de téléivison, oui j’en suis certaine…. non, je ne regarde PAS la télé, puisque je n’en ai PAS“.

Avantage ou inconvénient ?

Ne pas regarder la télé me permet au final de gagner du temps pour faire autre chose.

Mais je dois admettre qu’il m’arrive parfois de souhaiter une télévision. Parce que lorsque je remarque une émission qui pourrait m’intéresser, manque de chance je ne pourrais de toute façon pas la voir.

C’est bête, si j’avais une TV, je ne la regarderai certainement pas quotidiennement, mais au moins j’aurais le choix. En plus, cela me donnerait une motivation supplémentaire pour profiter de mes quelques DVD.

Avoir le choix d’allumer ou d’éteindre sa télévision, c’est très important.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.