L’écriture du passé, eat my short !

Mercredi dernier, le Figaro.fr publiait un article intitulé En Californie, l’écriture cursive appartient au passé. Hum, ça fait longtemps non ?

En résumé, les pauvres enfants des États-Unis ont appris à désécrire parce que tout le monde leur demande de rendre leur devoir de manière imprimée. L’écriture cursive ou « en attaché » est devenu un truc pour les frimeurs qui veulent avoir des jolies boucles dans leur signature.

Mieux vaut-il écrire en cursive pour réussir ses études ?

Les devoirs d’école doivent obligatoirement être tapés à l’ordinateur, et pour les messages personnels, il y a les e-mails, souligne la jeune fille.

Si je peux donner un petit conseil à toutes les personnes qui ont régulièrement pour épreuve de rédiger des dissertations, des commentaires ou tout autre chose de ce genre… Je vous déconseille largement de trop abuser de l’écriture tapuscrite comme disait mon prof’ de méthodo en première année de licence. Monsieur A. je suis fane de toi. D’ailleurs Madame L. qui nous dispensait les cours de littérature comparée était du même avis et je dois dire qu’ils ont assez raison. Aux États-Unis, on pense également la même chose puisque Eldra Avery doit réapprendre à ses élèves de terminale l’attaché, pour qu’ils réussissent mieux leurs examens de fin d’année.

C’est simple, quand tu écris en cursive, tu écris plus vite parce que tu lèves moins souvent le stylo. C’est également beaucoup moins fatigant pour la main car tu peux ne bouger que tes doigts tandis qu’avec pour le script il faut régulièrement soulevé le poignet.
Je vous jure sur la tête de mes orteils que lorsque vous avez une épreuve de 5 heures, ça fait la différence.
Un jour je vous parlerai d’une méthode pour ouvrir une canette presque discrètement au milieu d’un amphi silencieux.

L’abandon du cursive ne date pas des rendus de devoirs imprimés

Connaissez-vous Les Simpson ? C’est une série animée américaine qui a quasiment mon âge (haha je suis trop jeune) et qui subit le même traitement que La petite maison dans la prairie et Docteur Quinn par les chaînes du groupe M6 : la rediffusion.
Hier – mais c’était également le cas  avant-hier, et avant-avant-hier – , je regardais un des anciens épisodes qui présente la famille Simpson déménager dans une autre ville à la suite d’une opportunité d’emploi d’Homer. Il s’agit alors d’une ville parfaite et illustrant parfaitement le paternalisme en offrant à cette jolie famille jaune une grande maison, et de bonnes écoles. Bart entre alors en classe moyenne mais est vite recalée en remise à niveaux car il ne sait pas lire les lettres cursives.
Cet épisode a été diffusé aux États-Unis en novembre 1996. Rép à ça !

Aujourd’hui, les épisodes des Simpsons sont très largement envahis par les objets connectés : ordinateurs, ordinateurs portables, smartphone… Lisa a même une espèce d’iMac (qui n’en est pas un officiellement) sur sa coiffeuse. Mais aujourd’hui, nous sommes en 2012. Et cette tendance à écrire principalement en script, je me demande si ce n’est pas tout simplement un truc d’anglophone.

Certains objets connectés mises sur l’écriture manuscrite pour se vendre

Il y a tout de même quelque chose de bien dans l’écriture cursive, c’est le fait que cela se rapproche du dessin et qu’elle te donne une certaine idée de la personnalité des gens. Une écriture, ça se choisit et se façonne au fur et à mesure des années. En France aussi nous avons des gens qui écrivent en script.

C’est également vrai qu’en France, certains pourront facilement témoigner du fait qu’ils ont à présent du mal à tenir un stylo. Rappelez-vous ce sentiment de rentrée scolaire après 2 mois sans vraiment écrire activement. Avoue que tu l’as vécu !

Alors tandis qu’il y en a qui prennent de plus en plus leurs notes avec des appareils numériques sur des claviers virtuels ou que d’autres écrivent avec leur pouces, nous avons aussi le phénomène des stylets.

Nous avons notamment


J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *