Le Web est un dictionnaire avec Linguee.de

Linguee.de – Das Web als Wörterbuch

Linguee.de est un site allemand qui se propose en tant que dictionnaire de traduction en ligne. Sa particularité ? Il ne prend pas pour appui un dictionnaire qui fonctionne au mot par mot, mais sur des textes déjà traduits.

Par exemple, quand vous utilisez un dictionnaire Littré (excellent dico), vous ne disposez que des informations éditées par le Littré. Linguee.de se distingue d’un dictionnaire de traduction classique par son mode de fonctionnement qui prend pour base de données : Internet.

Mais attention, pas tout l’Internet parce qu’il y a des tas de gens qui écrivent très mal.

Linguee.de va plutôt utiliser des textes déjà traduits dans plusieurs langues et qui ont été validées par une entité grammaticalement de bonne foi. Les sources se situeront donc en grande partie dans les textes internationaux officiels comme les rapports de l’UNESCO ou du Parlement Européen.

Cela a le grand avantage de se baser sur des traductions dans leur contexte : c’est la différence entre traduction littérale et traduction littéraire.

Quelle est la différence ?

Contrairement à Google Translator auquel on fait beaucoup de reproches, Linguee.de ne se situe absolument pas en tant que traducteur. Il s’agit d’un dictionnaire, donc d’un outil qui va permettre la traduction par un humain.

On demande l’équivalent dans une autre langue d’un mot ou d’une expression, Linguee.de va proposer plusieurs termes dans différents contextes définis par des textes existants.

Mais il existe aussi déjà des dictionnaires en ligne qui fonctionnent ainsi. Je pense notamment à Leo.org que j’ai relativement utilisé durant mes études. Pourtant, Linguee.de se situe encore, de mon humble point de vue, à part.

Un dictionnaire qui prend pour base des langues qui changent

Ce n’est pas un scoop, les langues évoluent et sont constamment en mouvement. Nous arrivons d’ailleurs à l’heure des nouvelles éditions du dictionnaire. Néanmoins, un Larousse met énormément de temps à évoluer. En effet, tandis que les langages et les expressions changent, le Larousse attendra la validation de ces changements pour les inscrire dans ses pages.

Si Linguee.de fonctionne réellement tel qu’il l’annonce, il doit pouvoir évoluer à la même vitesse que l’évolution du langage à travers le Web.

J’espère, sinon c’est que je me serais faite une belle illusion.

N’empêche que prendre pour base des textes de référence tirés du Web et qui sont eux-mêmes des traductions réalisées par des humains chaque jour, cela permet à la base de données du site de se mettre continuellement à jour. D’après Héloïse Portal, Responsable du département francophone de Linguee GmbH :

La base de données de Linguee est environ 1000 fois plus importante que celle des dictionnaires existants aujourd’hui.

Bien sûr, si une expression vient à disparaître du langage mais qu’elle est présente dans un texte, elle devrait théoriquement tout de même apparaître dans les résultats de recherche. Mais comme dit plus haut, ce n’est pas un traducteur mais un dictionnaire. L’outil ne va pas faire le travail, l’important est l’acteur de la traduction c’est-à-dire l’humain.

Conclusion

Je suis enchantée par cette découverte et je salue au passage Linguee.de auquel je souhaite une bonne continuation.

L’outil est réellement prometteur dans son mode de fonctionnement et dans les choix des sources.

À l’origine le service ne proposait qu’un dictionnaire franco-allemand. Dorénavant on dispose d’autres dictionnaires Linguee.fr (Anglais-Français), Linguee.es (Anglais-Espagnol) et Linguee.com.br (Anglais-Portugais).

D’autres langues à venir ? :)

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

2 commentaires

  1. Pas mal du tout et merci pour cette jolie découverte. Et pour tous ceux qui aiment les mots l’université d’Oxford (il me semble) a mis un ligne un site en flash sur lequel on peut « adopter » un mot parmi toute une liste de mots délaissés par la langue, parce que désuets ou tout simplement oubliés… De petites merveilles, j’attends avec impatience la version française !

  2. Excellente découverte! ça peut servir énormément !! tiens je vais plus me casser la tête à faire de jolis paragraphes en anglais :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *