Le fameux « InkLing » par Wacom…

Les copains, je crois qu’on a atteint un stade de révolution numérique : Inkling by Wacom.

Commençons par la présentation vidéo, celle qui ramdame :

Honnêtement, pour moi c’est révolutionnaire. Et c’est carrément mieux qu’une quelconque tablette numérique de type Galaxy Tab ou iPad ou autres. Pourquoi ?

Parce qu’on utilise du papier.

Le problème n’est pas dans le fait que les tablettes numériques n’ont pas encore atteint une technologie assez avancée, le problème de la tablette est… qu’elle est une tablette. C’est un écran qui a un certain poids et qui a un certain reflet. D’un point de vue purement pratique, une tablette ne peux pas offrir la souplesse du papier.

Mobilité

D’après ce que je comprends de la technologie, le Inkling enregistre le dessin à travers la surface à laquelle elle est accrochée en enregistrant les mouvements du stylo. Vous pouvez ainsi dessiner partout sans être obligé d’être devant votre ordinateur avec la tablette graphique à plat.

Surtout que le dessin avec une tablette graphique relève d’un réel apprentissage. Ce n’est pas facile de bouger sa main en regardant son écran !

Usage

Pour moi, ce produit est l’apogée de la compréhension de l’usage qu’on a d’une tablette graphique. À l’heure actuelle al plupart des travaux graphiques (pour ne pas dire la majorité) finissent par être numérisés. Certains graphistes et illustrateurs pleurent d’ailleurs le manque de traces palpables. Pour la gloire et le sentiment, mais aussi parce qu’on ne peut pas revendre un fichier *.PSD pour arrondir ses revenus.

Mais surtout le Inkling prend en compte le travail de recherche. Il permet l’essai et la retouche, il permet à son utilisateur de se lancer de manière totalement confortable avec un outil auquel il est totalement habitué et numérise automatiquement sous ses travaux.

Je trouve cela tout simplement génial.

Moi qui suis une grande adepte du croquis au stylo… j’aime !

I DO WANT IT.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

8 commentaires

  1. oO woah, à essayer d’urgence. Je suis une vrai galérienne à la tablette graphique et j’adore bouger, ce serait génial.

  2. Quand j’ai vu la vidéo, me suis écriée un grand « neeed » . En tant que gribouilleuse qui rêve de pouvoir numériser de manière vraiment clean ses croquis je vais être comblée par ce truc, et pour une fois, ça ne coute pas tant un rein que ça!
    Enfin bon, encore faut il que la fidélité du trait soit au rdv, si c’est pour perdre toute sensibilité dans la phase de vectorisation, ça serait pas très utile du coup!

  3. Je découvre grâce à toi. Merci !
    J’ai une tablette Wacom depuis longtemps et j’ai fini par m’habituer.
    Ici, je reste un peu méfiant (mais oui, j’avoue, j’ai quand même tendance à avoir envie d’y croire) : fiabilité de la vectorisation ? taille de la zone de dessin ?
    Bref, j’ai hâte de l’essayer !!!
    (et je suis un piètre dessinateur)

  4. J’ai du mal à saisir ta comparaison entre les tablettes graphiques (qui permettent de transformer un trait de crayon en fichier) et les tablettes tout court qui ne sont que de vulgaire ordinateur portables. Les deux n’ont pas la même vocation à mon avis et forcement, pas le même public.

  5. @ Kadcom : Il n’y a pas de comparaison réelle. Je suis entièrement d’accord sur le fait que ce n’est pas le même usage.
    Par contre, les utilisateurs de tablettes que je connais me donnent parfois l’argument du « tu peux dessiner avec ».

  6. je ne connaissais pas et effectivement ça a l’air génial!
    la seule question que je me pose c’est : « et comment on recharge le stylo quand y’a plus d’encre?  » (mais je cherche tjs la petite bête de toute façon :) )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *