Le CROUS de Nantes & Super Mario Bros

Décidément je ne suis pas la seule à apprécier ce jeu-vidéo. Enfin ça on savait, c’est quand même un des plus grands succès de l’histoire vidéo ludique. Je parle bien entendu de Super Mario Bros.

Tous les ans le CROUS de Nantes (et sans doute aussi les autres de France) opère une petite campagne d’affichage pour sensibiliser les étudiants à constituer au plus vite leur DSE (dossier social étudiant) qui permet de procéder aux calculs des bourses de l’enseignement supérieur et aux demandes de logements étudiants.

Alors que je faisais gentiment la queue pour demander mon repas à 2,80 euro (vive les tickets RU, mais les tarifs augmentent tous les ans), je remarque cette affiche :

Mario-crous La référence au jeu est évidente, flagrante. Que celui qui n’a pas réussi à assimiler ce personnage à notre plombier italien d’origine japonaise favori, ait honte… très honte. Tout y est, les couleurs, le décor…

Et que nous dit l’affiche ? « Bougez Vous ». Au moins ça a le mérite d’être clair comme message.

Déjà la référence est sympathique. Oui voilà, cela rend le CROUS soudainement sympathique. On se dit que les personnes de l’administration sont tout d’un coup moins lents, et clairs dans leurs explications. Vive la comm’ n’est-ce pas ?

Et puis ce petit personnage. Il ne ressemble pas du tout à un plombier. C’est plutôt un jeune homme avec un sac à dos qui sautille , qui se bouge, pour gagner de l’argent et un logement. Oui parce que si on connaît le jeu, on sait que les coups de tête que donne le personnage aux carrés volants, permettent grâce à cette impulsion de force majeure, de libérer un item. Dans ce cas il s’agit d’une maison et d’une vague de pièces, alors que dans Super Mario Bros on ne gagne qu’une seule pièce par case.

Par contre j’ai du mal à saisir cette espèce d’architecture rouge qui me rappelle le Golden Gate de San Francisco. Si on ne se bouge pas, on saute du haut d’un pont ?

Après avoir été presque convaincue par cette affiche. Je termine de manger, toujours gentiment, et je bouge non pas comme Mario, mais plutôt comme Yoshi.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *