Le circuit automobile devenu route départementale

Imaginez-vous circuler sur une route départementale de Champagne, en voiture, en vélo ou en tapis volant, lorsque vous apercevez au loin une curieuse installation de chaque côté de la voie. Plus vous avancez, plus elle a l’air monumentale.

Avez-vous fait un bond dans le temps ? Avez-vous traversé un portail magique qui vous aurait emmené dans le passé ou le futur ? Non, nous sommes tout simplement aux tribunes du circuit de Reims-Gueux, et votre route départementale est bel est bien un circuit automobile.

circuit-gueux-DSCF59872016

Images d’antan

La fermeture définitive du circuit automobile de Reims n’est pas si ancienne que cela. Elle ne date que de 1972, ce qui n’est pas si loin dans l’histoire de l’Humanité. Les bâtisses ont pourtant eu le temps de vieillir. Comme quoi sans entretien, même le béton prend vite les marques du temps. L’effet doit être saisissant lorsqu’on découvre ce lieu de nuit en plein orage.

Bien-sûr, j’ai adoré les vestiges des affichages publicitaires peint à même le béton. La préservation de cet endroit symbolique pour l’histoire du sport auto est assurée par l’association Les amis du circuit de Gueux. Il n’est d’ailleurs pas rare d’y croiser des voitures anciennes dont les propriétaires se donnent rendez-vous là pour partager leur passion.

Ce n’est pas un petit circuit. Il a accueilli le Grand Prix de France de 1950 à 1966 !
circuit-gueux-DSCF59882016 circuit-gueux-DSCF59892016 circuit-gueux-DSCF59902016 circuit-gueux-DSCF59912016 circuit-gueux-DSCF59922016 circuit-gueux-DSCF59932016 circuit-gueux-DSCF59942016 circuit-gueux-DSCF59962016 circuit-gueux-DSCF59982016 circuit-gueux-DSCF59992016 circuit-gueux-DSCF60012016 circuit-gueux-DSCF60022016 circuit-gueux-DSCF60032016 circuit-gueux-DSCF60052016 circuit-gueux-DSCF60062016

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

2 commentaires

  1. Hommage au Prince Paul Metternich conducteur de Porsche 356, Pegaso Z102, Mercedes-Benz 300 SL, Ferrari 500 TRC, BMW 700 ou de BMW 2002 son meilleur résultat 6e au Mille Miglia 1956, au 1000 km de Nurburgring 1953 12e place avec Einsiedel puis 10e place Prince Paul Metternich / Wencher sur BMW 700. puis hommage a ses morts Herbert MacKay-Fraser, (1927-1957), pilote automobile américain il repose au cimetière de l’Ouest à Reims. Et à Luigi Musso pilote automobile italien, (1924-1958).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *