La liseuse Cybook Odyssey HD Frontlight par Bookeen

Test-Bookeen-Odyssey_hd-frontlight_01
Conviée à une première Book Party organisée par Cultura à Bordeaux à l’occasion de la rentrée littéraire et de la « sélection nouveaux talents », j’ai reçu de la part du distributeur libraire la liseuse Cybook Odyssey HD Frontlight de Bookeen.

C’est une liseuse que j’avais déjà vu à Londres, aujourd’hui elle est aussi distribuée par Cultura en France qui étend son offre de librairie avec une boutique en ligne de livres numériques. Curieuse, j’ai pris en main le lendemain la Cybook pour voir si elle pouvait être capable de me faire hésiter entre elle et la Kindle 3 d’Amazon que j’ai depuis juin 2011.

J’étais convaincue depuis bien longtemps par les qualité de l’encre numérique, et je ne me suis pas trop attardée à cet aspect. La seule chose que je peux dire est que j’ai l’impression que la Cybook a peut être un contraste plus fort, mais j’ai constaté par la suite qu’elle avait une capacité de niveau de gris assez décevant par rapport à mon Kindle, qui commence aussi à se faire vieux. La Cybook est également plus petite (sans clavier) mais également plus épaisse et un peu plus lourde.

Ensuite, nous ne sommes pas dans la même gamme de prix. La Cybook Odyssey HD Frontlight dispose du rétro-éclairage, de fonctionnalités tactiles, et d’un clavier virtuel pour la prise de notes. Deux boutons latéraux permettent aussi de tourner les pages.

Sur la réactivité de l’écran tactile, aucun problème. Pas de confusion entre les différents mouvements pour tourner les pages. En revanche je trouve qu’il est bien difficile de surligner précisément du texte justement à cause du fait que cette tablette soit tactile, et il n’y a pas de bouton directionnel pour préciser sa saisie. De plus, le clavier virtuel n’est pas génialement réactif. J’ai l’impression d’être sur une borne de retraits de billets SNCF.

Test-Bookeen-Odyssey_hd-frontlight_02

À l’usage, je ne comprends pas pourquoi on s’encombre d’un menu déroulant horizontal avec les miniatures des livres sur l’accueil. Le niveau de gris offert par cet appareil est largement insuffisant pour permettre de reconnaître les couvertures. Heureusement, une icône permet d’accéder à l’interface « Bibliothèque » où sont détaillés couvertures et informations en texte.

Autre effet étrange, le chargement du livre avec l’image de la couverture qui apparaît dans un style d’animation Power Point en faisant des aller et retour. Est-ce une méthode pour camoufler un temps de chargement peut-être trop long ? C’est bon, FIFA sur PS3 fait pareil pour charger les matchs en disposant le joueur sur un terrain vide et lui faire croire qu’il s’entraîne avant.

Niveau lecture, la qualité de l’écran est bonne. Je suis satisfaite par la possibilité de pouvoir varier la luminosité de l’écran et par le « mode nuit » qui peut soulager les yeux de certains. Il y a un bon nombre d’options d’affichage que certains vont apprécier pour personnaliser leur liseuse et l’adapter à leur manière de lire.
Néanmoins mon conseil est d’utiliser le moins possible le rétro-éclairage car je ne suis pas certaine que cela améliore tant la lisibilité que cela pour une technologie d’encre numérique. Mais ceci est un avis tout à fait subjectif par rapport à mon usage, de personne qui préfère avoir une lumière externe sur mon support de lecture, plutôt que d’une lumière qui en vienne.
Enfin je regrette une forte rémanence et un temps de chargement d’une page à l’autre assez peu agréable à l’oeil. Cela donne un effet de fondu au noir saccadé qui me fait à chaque fois cligner des yeux. Étant assez sensible, j’ai du mal. De la même manière, j’ai l’impression que, technologiquement, Bookeen a peut-être un peu de retard sur ses grands concurrents Amazon et Kobo à cause de cette persistance de l’affichage précédent sur l’écran (dernière photo).

La Cybook Odyssey est une bonne tablette qui a ses qualités et qui s’aligne bien dans la gamme des liseuses++ offrant rétro-éclairage et fonctions tactiles, ce que les premiers prix ne font pas. Certaines choses sont sans doute trop gadget pour moi qui cherche la praticité, assumant entièrement le fait que la liseuse est là pour afficher du texte et pour l’afficher bien.

Si vous êtes utilisateurs des liseuses Bookeen, je veux bien votre avis !
De mon côté, je vais garder mes habitudes avec ma vieille Kindle 3, le tactile, les animations et la lumière, ce n’est pas pour moi. :-)

Où l’acheter ? 

Test-Bookeen-Odyssey_hd-frontlight_03 Test-Bookeen-Odyssey_hd-frontlight_04 Test-Bookeen-Odyssey_hd-frontlight_05 Test-Bookeen-Odyssey_hd-frontlight_06

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

7 commentaires

  1. Eh bien, tu en as fait une comparaison précise ! Moi je vais approfondir surtout une fois que j’aurai lu les livres de la rentrée, mais sans point de comparaison elle a l’air bien sympa en tous cas : je vous dirai ce que j’en pense après une vraie bonne utilisation :-)

  2. Comme Onee-Chan, je me pencherai sur la liseuse plus tard, par exemple à l’occasion de vacances, car au quotidien je préfère lire sur papier. Mais ton article est très intéressant car en plus tu peux comparer! ;)

  3. J’ai la Cybook Odyssey HD depuis quelques temps déjà et je l’aime bien !
    Ce que je préfère : les 2 boutons physiques en plus du tactile pour tourner les pages (j’en avais assez sur la kobo de tapoter plusieurs fois, que rien ne se passe et que d’un coup au 5e tapotage 6 pages se tournent d’un coup…)

    Pour le rétroéclairage j’y voyais un gadget, préférant aussi utiliser un éclairage externe… au final je trouve ça assez pratique si l’éclairage de ma lampe n’est pas suffisant, ou au contraire, si en extérieur la luminosité est trop forte.

    Pour ce qui est de l’effet sur l’affichage de la couv, c’est vrai qu’on aurait pu s’en passer…

    Le passage d’une page à l’autre et le rafraichissement d’écran, je crois que je m’y suis habituée, je ne sais même plus si ça me gênait… (il faut dire que je suis passée d’une kobo dernière génération (qui bugait constamment), à une « vieille » bookeen (Opus) avant de craquer sur l’Odyssey HD (enfin « craqué »… j’ai malencontreusement marché sur l’Opus…) donc je revenais de loin en terme d’affichage…

  4. Je suis un possesseur et un grand utilisateur de la Cybook Odyssey Frontlight HD. Je trouve que l’éclairage est un vrai plus pour mon utilisation (souvent nocturne) et j’apprécie le fait de ne pas être trop lié à Amazon lorsque j’achète mes livres (les livres Amazon ne sont pas forcément simplement transférable d’une liseuse à l’autre). J’ai rédigé un test complet sur cette page : http://www.liseuses.net/cybook-odyssey-frontlight-hd-test-complet/

    Donc je recommande vivement cette liseuse, surtout par rapport à une Kindle « simple ». Pour la version Paperwhite, c’est une autre histoire car elle est aussi une très bonne liseuse. Surtout la dernière version qui a un nouvel écran à encre électronique plus avancé que la concurrence.

    Autre chose : il se murmure que la Cybook va avoir un prix réduit dans peu de temps : http://www.liseuses.net/cybook-odyssey-frontlight-vers-une-baisse-de-son-prix/
    Il serait donc judicieux d’en savoir plus avant de se lancer dans l’achat d’une nouvelle liseuse…

  5. merci pour ton article très intéressant. J’hésite en ce moment entre la cybook odyssey et la kindle paperwhite. Je lis beaucoup la nuit donc je souhaite une liseuse éclairée. Ce qui me fait hésiter c’est la gamme d’ebooks proposés. Selon toi où aurais-je le plus de choix ? chez amazon ? merci d’avance pour ton aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *