Je ne suis qu’une sale petite brandeuse…

Personal branding : je me suis faite grillée en beauté.

C’est l’article qui buzz en ce moment. Je suis vexée de ne pas avoir pensé à ce thème plus tôt !

Un bon article qui décrit exactement en deux deux mots tout ce qui j’ai écrit ici :

J’avoue qu’en lisant cet article paru dans Libération, je me suis largement sentie visée. :)

C’est terrible cette sensation, vous savez, celle qui fait qu’on se dit « je suis dans la norme ».

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

4 commentaires

  1. @L’Epicière:
    C’est en effet dommage, mais je ne pouvais pas non plus recopier l’article. Ce serait récupérer l’audience pour moi, et ce n’est pas une pratique très cool. ;)

  2. Dire que j’ai déposé mon nom en .com dès 1997 et que si on google mon nom, je remplis une dizaine de pages. Je devais être visionnaire… ceci dit cela n’a rien changé à ma vie, rassurez-vous.

    Le personal branding, c’est bien gentil mais s’exposer sur les réseaux n’est pas forcément la meilleure chose à faire : on expose sa famille, ses enfants et surtout on ne maîtrise pas les effets de second degré.

    Tant qu’on reste sur des pages web ou des blogs, passe encore. Mais le vrai danger vient des réseaux sociaux et des croisements qui peuvent générer des analyses parfois surprenante.

    F

  3. @Francois:
    « et surtout on ne maîtrise pas les effets de second degré »
    Je ne peux qu’être d’accord.
    On contrôle toujours d’une certaine manière ce qu’on raconte sur les réseaux sociaux. Mais on n’est jamais à l’abri du hors contexte et de l’interprétation maladroite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *