Je me résigne : je suis une fille.

Des années à essayer de contenir cette facette de ma personnalité, des années de fréquentation hautement masculino-geek pour me défaire de cette partie de moi… Mais ça n’a pas marché. Je ne peux plus m’isoler sur Internet pour éviter ce raz-de-marée en moi, les blogs féminins ont eu ma peau…

Voilà, je suis une fille.

Ça a l’air banal, mais j’ai réalisé cela le jour où j’ai eu un blog à tendance rose. Non mais sérieusement ROSE. Hey ho, c’est moi Uty, t’aimes pas le rose.

Sauf que maintenant, Uty, elle aime aussi les choses pastels, les couleurs douces et manger des macarons. Je suis fichue vous dis-je. Et pourtant, j’étais celle qui ne mettait jamais de jupes, celle qui haïssait les produits cosmétiques et aussi celle qui préférait jouer avec les garçons.

Je n’en avais rien à faire moi de la mode ! La mode c’est bouh, c’est fait pour ne dépenser que des sous. Et voilà que maintenant j’ai envie de m’acheter un pantalon à pinces. Je ne me reconnais plus, ce n’est plus moi.

Pire que tout, j’ai presque envie de vous parler de mon ciré jaune que j’ai mis des mois à trouver. J’ai presque envie de vous parler des mes plans pour faire de bonnes affaires en magasins de destockage de grandes marques.

Qu’est-ce qui m’arrive ?

L’âge ? Oui éventuellement… J’ai peut-être dépassé le stade où je cherchais à me donner un autre genre que le mien. Peut-être que lorsqu’on finit par s’épanouir soi-même, on en vient à assumer des choses qu’on n’osait pas.

Avant je ne voulais pas être une fille, je n’assumais pas. Comme si c’était une honte d’avoir un peu de féminité. A 18 ans je me cachais pour me mettre du mascara. C’était gênant, il fallait que je ferme la salle de bain à double tour pour avoir confiance.

Maintenant j’ose entrer dans un Sephora ou dans une boutique de vêtements. Il n’y a pas si longtemps j’entrais les yeux baissés parce que j’avais peur qu’on me repère. Comme si la masse féminine présente allait voir que je n’avais pas confiance en ce que je faisais.

Et alors ?

Oui, bonne question, et alors ? Qu’est-ce que ça change ?

Pour vous, rien, à part peut-être pour mes followers sur Twitter qui n’apprécient pas toujours mes #tweetdefille. Mais pour moi cela change beaucoup de chose. J’arrive à la fois à avoir un côté féminin tout en gardant une certaine confiance dans mon domaine d’activité qui se situe dans les sphères numériques de la technologie (Internet, quoi).

Je me sens bien dans ma peau, et ça, c’est assez important pour pouvoir l’exprimer.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

20 commentaires

  1. en un mot YEAH !!!! (dsl on ne se connait, toutes mes excuses pour cette intervention intempestive, mais j’aime autant cet article que celui sur les OS, peut-être parce-que je suis aussi une fille…)

  2. Mais en plus, être une femme ça ne veut pas dire QUE aimer le rose et les trucs de filles. Une femme c’est un être complexe qui sait s’intéresser même aux trucs de mecs, ce qui n’est pas souvent réciproque… Alors, hop, haut les coeurs, tu peux être fière de ce que tu es!

  3. coooooooooooooooooool ! rien de mieux que s’aimer un peu, un peu plus chaque jour et beaucoup plus que prévu ;-) !!!

  4. Essaye pas de nous faire gober ça !!
    ON LE SAIT que t’es une geekette, c’est inscrit dans ton code source. Tu n’y peux rien. Tu as animé au moins une IP et tu t’es investit de façon volontaire et active dans un événement d’envergure MONDIALE !!
    (wai, j’aime bien les points d’exclamation, moi…)

    Bon, comme les Pokémons tu évolues. Et alors ?
    Faut qu’on t’engueule ? Raté ! On t’aime comme t’es. On a nous aussi évolué et fais nos choix. On serait QUI pour te juger ? Personne.
    T’as envie de te fringuer, de te parfumer bref de t’occuper de toi et de t’aimer ? Et ? C’est interdit de vouloir être soi-même ? Depuis quand ?
    Vis ta vie, tes vrai(e) ami(e)s respecteront tes choix.
    Les autres… *Toussotte*

  5. C’est déjà une bonne chose, de se sentir bien ma petite Uty !
    Je suis dans le même cas que toi en tout cas, c’est marrant, j’ai l’impression de me reconnaître.
    PS : t’as vu j’ai changé l’adresse du blog, merci ! ;)

  6. J’aime beaucoup la comparaison avec les Pokémons ^^

    Ceci dit, ça a quand même fr bons côtés d’être une nana dans un monde de geeks : on est traité comme une princesse !

  7. je ne dirai qu’une seule chose : qu’il est bon d’être soi même!!!
    Je reconnais ma « jeunesse » dans ton récit… et puis on évolue… et je n’échangerai ma féminité affirmée contre rien au monde !

    ;)
    et moi j’adore tes tweets de fille!!!

  8. Eh bien moi qui suis un de tes followers Twitter, et un homme en plus, j’avoue que tes #tweetdefille ne m’embêtent pas du tout. Au contraire, je les aime bien !

    Rien de tel de s’assumer comme l’on est, et c’est tout à fait normal d’évoluer quand on avance dans la vie. Je préfère de loin une geekette qui s’assume en tant que fille à une autre qui cache cet aspect de se personne parce que ça ne cadre pas avec l’image qu’elle entend donner.

    Donc vive Uty fille, pourvu que tu gardes aussi un côté geek. Et sinon j’adore ton ciré, il est magnifique !

  9. C’est cool d’être une fille et de faire exprimer sa part de féminité. Tout comme un jour va falloir que j’exprime ma part de masculinité (mais c’est une autre histoire).
    Et puis au fond les geek ont une bonne part de féminité donc c’est presque normal que les geekettes (ou assimilé) est une part de masculinité. Égalité des sexes quoi ^^

  10. Ouah mais y a une floraison d’article sur Hellocoton qui traite de ce sujet, j’adore ! Et je crois que j’ai la même maladie que toi. Je détestais le rose, les trucs un peu trop niais et maintenant je suis une grosse guimauve qui aime la mode et le maquillage (« les filles qui se maquillent c’est qu’elles ne s’assument pas au naturel ! nah ! » c’est ce que je disais il y a quelques siècles de ça…) X)

  11. !!! je chercher un ciré jaune depuis super longtemps!!!
    le tient a l’air génial! Tu l’as trouvé ou?!
    S’il te plait ai pitié de moi, je rêve de pouvoir en mettre un avec mes doc jaune!

  12. Je me retrouve un peu dans ton billet; je suis une pure geekette qui a même consacré sa carrière donc sa vie aux réseaux informatiques et ceux qui m’ont connu il y’a 5 ans ne croiront jamais qu’aujourd’hui je suis la pro de LA MODE, je suis même la conseillère de service et cela ne m’empêche pas d’errer trankilou dans le monde des garçon! en résumé je suis un vrai parasite et j’adore ça en moi et en toi ;) Bisous.

  13. Dans le monde geek, y’a une seule mode : TShirt GNU, jean délavé, et chaussures libres !

    (Dit-il en faisant sa lessive de polos Esprit, de jeans Levis tout en pensant à changer son Athlon 64… Paradoxe ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *