Je mangerai au cinéma

À la suite de l’article Nouvelle intervention de la police dans une salle UGC sur le site Rue89, je dois avouer que j’ai été un peu étonnée.

Extrait :

Noémie, une lectrice de Rue89, était installée dans une salle de l’UGC Opéra, à Paris, samedi soir. Des policiers débarquent alors pour appréhender une femme entrée dans la salle avec une boisson achetée à l’extérieur. C’est la troisième fois en quelques jours que des policiers interviennent dans des salles UGC, pour différents motifs prévus par le règlement du réseau : infiltration d’enfants de moins de trois ans ou introduction d’aliments et de boissons achetés à l’extérieur.”

Attention il a de l’eau ! Appelle les flics ! Nous on peut pas intervenir c’est trop grave ! 

C’est fou quand même. Vous avez remarqué que je vais souvent au cinéma. Déjà je ne vais pas à UGC parce que celui de Nantes est relativement loin.
Mais celui des Halles et celui d’Opéra (Paris) font partis de ceux que j’ai pu fréquenter. Maintenant si j’y retourne, je vais me méfier.

Ce que je trouve exagéré dans cette histoire, c’est qu’on appelle la police pour ça. Si c’est un réglement intérieur, cela se règle en interne, non ? Si un lycéen fait tomber un extincteur dans un couloir parce qu’il est passé trop près (c’est facile vu le nombre de personnes dans un lycée), on va appeler la police ? Bien non, on va régler ça chez le CPE et on enverra une facture aux parents. Quoi que, il n’y a pas si longtemps on a bien mis une fille en garde à vue pour une bagarre au collège.

Ensuite pourquoi intervenir pendant la séance ? Pourquoi ne pas coller une sanction aux personnes après la séance quand ils sortent ?

Je vais me faire arrêter ?

Je sais que certains cinéma demandent de déposer les objets interdits (boisson ou autre) et on nous les rend en fin de séance. Comme ça rien d’extérieur et vendu par le cinéma n’entre dans la salle, et tout le monde est content. Là si on compte le temps que met la police à venir, ils ont du appeler tout de suite l’appeler en voyant la canette.

Et puis franchement, toutes les nanas ou presque, se baladent avec une petite bouteille d’eau dans leur sac. Ils vont appeler la police pour ça ?

En plus j’aime bien aller au cinéma après quelques courses. J’ai souvent un petit sac en tissu avec 4 pommes, un pot de confiture et une boîte de coton tiges. Enfin le genre de courses qu’on fait en milieu de semaine pour se dépanner jusqu’au week end. Et personne ne m’a jamais rien dit. Peut-être qu’ils sont plus soft au Gaumont de Nantes.

Je comprends qu’il y ait des réglements, mais tout ça est un peu disproportionné.

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.