Étudiant ou auto-entrepreneur, il faut choisir…

Ou pas !

Le régime d’auto entrepreneur est largement à la mode et idéal pour les recherches de revenus complémentaires. Et bien depuis le 1 er août 2010, je suis auto-entrepreneur. Je suis déclarée à l’URSSAF, j’ai un numéro SIRET, un code APE, tout !

Maintenant, vous allez certainement me demandez pourquoi ai-je commis la folie de créer mon auto-entreprise. Moi, du haut de mes 21 ans ! Et ce, alors que je devrais me consacrer à mes études ! Folie vous dis-je !

Elle va rater ses études !

Mais non…

Un besoin

Ma démarche ne part pas d’une idée, ou presque pas. Je n’ai pas de super concept à proposer au monde entier. Le concept, c’est moi (il faut que je change de slogan). Tandis que beaucoup décident de partir sur des petits boulots, j’ai voulu créer mon propre job.

En effet, je trouve qu’on a vite fait d’être épuisé si on enchaîne une quarantaine d’heure de cours avec une dizaine d’heure de travail par semaine. Si c’est pour ne plus être capable de me concentrer pour l’école, non merci. Parce que mon premier statut reste tout de même celui d’étudiante, même s’il ne veut pas dire grand chose.

Bien-sûr je peux donner des cours de langue, comme je l’ai déjà fait, ou du soutien en français. J’en ai fait pendant 2 ans et ça s’est toujours bien passé.

Alors j’ai eu l’idée de l’auto-entreprise, mais pour quoi faire ?

Se sentir prêt, se positionner

Je ne parle pas de positionnement dans un marché, mais plutôt du positionnement de soi même. Quand on a eu l’habitude d’être exécutant, ce n’est pas forcément facile de se présenter et de se penser en tant que fournisseur de services.

On ne postule pas, on propose son offre.

On ne cherche pas à fournir son valeur travail, on cherche à vendre sa production. Vous saisissez la nuance ?

Et puis il m’a fallu aussi me dire que j’étais prête à travailler, au sens où je me suis réveillée un jour en me disant « je suis compétente sur ça, ça et ça ».

Mes différents boulots et stage m’ont appris à prendre confiance en moi, ça sert à ça. Et là je me dis, que j’ai confiance en moi, et qu’on peut me faire confiance.

Parce que je suis gentille et que j’aurais du mal à vendre quelque chose dont je suis incapable, ou d’arnaquer quelqu’un. Par contre, je ne me laisse pas faire non plus, attention !

C’est bien joli tout ça

C’est beau, mais maintenant il faut trouver de la clientèle. Et je découvre la difficulté d’avoir ses premiers clients.

Mes compagnons entrepreneurs me rassurent en me disant que lorsque cela va démarrer, ça coulera presque tout seul. Mais la demande n’est pas si forte dans le domaine de la production de contenus Web / multimédia. Puisqu’ils cherchent tous des stagiaires.

Rédacteur-concepteur de contenu multimédia, est une des professions qui donne l’air de demander énormément de temps pour une production pas si importante que ça. C’est comme l’histoire de l’informaticien qui a l’air de rester sans bouger devant son écran, alors que si, il fait plein de trucs dans sa tête.

C’était les cinq minutes où je vous raconte ma vie.

Alors si vous recherchez une rédactrice Web vraiment motivée, autonome. Vous savez à qui demander ! :)

Quelques liens :

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

3 commentaires

  1. Le plus difficile reste de démarrer je crois. Il faut pouvoir trouver et se « créer » une base de données de clients intéressés par ce que tu leur proposes. Quand tu as aucun contact au départ, c’est la galère. Et c’est en ne lâchant pas l’affaire que tu pourras petit à petit être vue et entendue par de potentiels clients. Il ne faut pas hésiter à envoyer des mails à par exemple des sites qui ont un blog « mal tenu » si on peut dire ça comme ça, et montrer ce que toi tu pourrais apporter en étant rédactrice !
    Je te souhaite bonne chance dans tes recherches, il faut un peu (beaucoup) de temps pour se faire remarquer dans ce vaste monde ;).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *