Entre les États-Unis et la France : affiches de tourisme 1890-1940

Flickr peut être une mine d’or pour trouver des ressources visuelles. En effet, la plupart des institutions culturelles (surtout les américaines) y partagent quelques unes de leurs collections numérisées. Aujourd’hui, j’ai redécouvert des affiches de voyage datant de la période des années 1920 à 1940.

Il est temps de partir en voyage à travers les États-Unis

Les États-Unis sont un bien vaste pays. Au cours des années 1920, la révolution industrielle a eu le temps de faire son oeuvre pour installer à travers le territoire un réseau de voies ferrées. On s’équipe en modes de transports motorisés et les Américains ont soif d’aventure.

Il est temps de partir en voyage. Pendant que Thomas Cook vend des billets pour la traversée de l’Atlantique à bord d’un petit paquebot pas très connu nommé Titanic, les Américains sont déjà sur place et voudraient bien profiter de leur beau pays. Mais les grandes plaines sont plus que grandes et le choix est difficile. Alors, comme toute bonne destination de voyage qui veut faire parler d’elle, chaque partie des États-Unis met en place une petite campagne de communication pour gagner en visibilité.

Et pour rassurer l’Américain moyen en quête de grands espaces nationaux, on met en scène les moyens de transports. Ils sont vifs, rapides et puissants ! L’Amérique, les amis !

À cette époque, les principes d’impression favorisent le dessin. La quadrichromie n’est pas d’actualité, il faut alors être créatif et attirer l’oeil.

Voici donc une petite sélection des affiches partagée par la Boston Public Library.


En France aussi, on voyage !

Pendant ce temps, les Français ont aussi pris goût au voyage. Dès 1890 – en fait, la révolution industrielle a théoriquement commencé en 1850 – des grands noms dans la secte des Affichistes ont commencé à éditer des affiches de tourisme. Bon j’exagère un peu, ce n’est pas une secte. Mais ils s’agit tout de même de quelques noms à retenir pour votre culture visuelle et graphique.

Je vous propose ces deux noms à noter dans vos petits carnets, même s’il y en a d’autres…

Hugo d’Alesi

Les affiches d’Hugo d’Alesi sont notamment caractérisées par les médaillons. On représente le lieux de vacances et les activités qu’on peut y avoir. On accorde une bonne profondeur de champ pour inspirer l’évasion. Le ciel est bleu et il fait bon vivre dans mon affiche. Le médaillon est la miniature contenue à l’intérieur de l’affiche même. Il permet de donner une idée du mode de transport pour atteindre ce magnifique havre de paix. Parce que non seulement ce paradis sur Terre existe, mais en plus on peut y aller facilement grâce à la technologie des transports modernes.

Roger Broders

L’affichiste est auteur

Notez par ailleurs que ces affiches sont signées. À cette époque, un affichiste est un artiste et un auteur à part entière. C’est ainsi que quelques personnes très connues pour leur affiches le sont également pour leur vie d’artiste-peintre. Je pense notamment à Henri de Toulouse-Lautrec, ou encore Mucha.

Travel Posters – Boston Public Library

J'ai créé ce blog en 2009 pour parler de mes découvertes et de tout ce qui m'émerveillait au quotidien. Aujourd'hui je cherche à partager mes sources d'inspiration, ainsi que mon retour d'expériences dans ma vie d'entrepreneur freelance.

3 commentaires

  1. Ces affiches me font beaucoup penser aux campagnes qu’entreprennent certaines régions et villes françaises dans le métro parisien. Finalement, plus d’un siècle après, les bonnes recettes sont toujours les mêmes :)

  2. Tu sera certainement ravie d’apprendre que ton article a été visionné aujourd’hui lors d’une réunion à 8 avec Mister C. Bon timing ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *